Normandie : cinq plages interdites à la baignade pour pollution bactériologique

Normandie : cinq plages interdites à la baignade pour pollution bactériologique
Des promeneurs sur la plage de Courseulles-sur-Mer.

, publié le samedi 06 juillet 2019 à 16h10

La pêche à pied des coquillages est également interdite dans neuf communes du Calvados, situées entre les estuaires de l'Orne et de la Seulles.

Cinq plages du Calvados sont toujours interdites à la baignade, ce samedi 6 juillet. Sont concernées les plages de Tracy-sur-Mer, Courseulles-sur-Mer, Bernières-sur-Mer (plage ouest), Lion-sur-Mer et St-Aubin-sur-Mer.


Cette mesure a été prise après la découverte jeudi d'une pollution aux bactéries fécales de type escherichia coli, rapporte Le Parisien. Même si les mesures réalisées vendredi montraient des niveaux bactériologiques en baisse, la préfecture du Calvados a préféré maintenir l'interdiction samedi. 


L'origine de cette pollution n'a pas encore été déterminée. "Il est possible que l'on n'ait pas encore identifié une structure dont les rejets seraient impropres. Il est aussi très possible que la chaleur de ces derniers jours cumulée aux marées et vents forts ait empêché le bon renouvellement des masses d'eau et favorisé la concentration bactériologique", explique Gauthier Jue, ingénieur biologiste à l'ARS (Agence régionale de santé) au Parisien


 


Un arrêté préfectoral du 3 juillet interdit également temporairement les activités de pêche à pied des coquillages dans neuf communes, situées entre les estuaires de l'Orne et de la Seulles : Ouistreham, Colleville-Montgomery, Hermanville-sur-Mer, Lion-sur-Mer, Luc-sur-Mer, Langrune-sur-Mer, Saint-Aubin-sur-Mer, Bernières-sur-Mer et Courseulles-sur-Mer pour partie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.