Nordhal Lelandais refuse de répondre aux juges : l'avocat des parents de Maëlys "ulcéré"

Nordhal Lelandais refuse de répondre aux juges : l'avocat des parents de Maëlys "ulcéré"
Une banderole le 14 février 2018 à Pont-de-Beauvoisin.

Orange avec AFP, publié le vendredi 23 février 2018 à 09h19

Le meurtrier présumé de la petite Maëlys n'a pas répondu aux questions des juges jeudi 22 février. En cause : des raisons médicales.

L'audition aura tourné court.

Confronté aux juges jeudi 22 février, Nordhal Lelandais, meurtrier présumé de la petite Maëlys, a refusé de répondre aux questions des juges. En tout et pour tout, l'audition de l'ancien militaire de 34 ans n'aura duré que 30 minutes. "Je suis ulcéré par l'attitude du mis en cause qui refuse de s'expliquer quant aux circonstances de la mort de l'enfant", a affirmé à BFMTV Me Rajon, avocat de la famille de la victime. "Ce nouveau silence devant les magistrats instructeurs constitue une injure manifeste faite aux proches de la jeune victime", poursuit-il.



Sous traitement médical, le prévenu, qui a avoué le meurtre de la fillette le 14 février dernier, a affirmé ne pas être en mesure de répondre. Vendredi 16 février, Nordhal Lelandais a été hospitalisé à sa demande et sur avis médical dans une unité hospitalière spécialement aménagée pour les détenus en souffrance psychologique.

"La thèse accidentelle ne convainc personne et visiblement pas le mis en cause lui-même, qui s'avère incapable de donner la moindre explication à ce sujet", conclut Me Fabien Rajon auprès de BFMTV.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU