Nordahl Lelandais : nouveau rebondissement dans l'affaire des disparus du Fort de Tamié

Nordahl Lelandais : nouveau rebondissement dans l'affaire des disparus du Fort de Tamié©Panoramic

publié le dimanche 09 septembre 2018 à 14h55

Nordahl Lelandais est-il impliqué dans les disparitions de Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou en 2011 et 2012 à Tamié, en Savoie ? Selon les informations du JDD, l'homme présent sur une vidéo amateur tournée en 2012 au festival du Fort de Tamié n'est pas l'ancien militaire.

Depuis janvier 2018, la cellule Ariane, créée par la gendarmerie, est chargée d'étudier près de 900 affaires de disparitions non résolues, pour voir si elles peuvent avoir un lien avec Nordahl Lelandais, mis en examen pour les meurtres de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer. Parmi les dossiers étudiés par la cellule : les disparitions à un an d'intervalle de Jean-Christophe Morin, 22 ans, et Ahmed Hamadou, 45 ans.

Tous deux ont été aperçus pour la dernière fois au festival de musique de Tamié, en Savoie.



En juin dernier, une vidéo tournée par des festivaliers en 2012 montrant un homme, vêtu d'un sweat à capuche bleue, d'une chevalière et avec des cheveux rasés, ressemblant à Nordahl Lelandais, avait éveillé les soupçons. Après plusieurs vérifications, cet individu n'est pas l'ex-maître chien, rapporte ce dimanche le JDD. La présence d'un tatouage près du cou de l'homme sur la vidéo a convaincu les enquêteurs qu'il ne s'agissait pas de Nordahl Lelandais. Ce dernier n'ayant pas de tatouage à cet endroit.

En revanche, le JDD précise que la cellule Ariane n'écarte toujours pas la piste Lelandais. L'ancien militaire étant habitué à fréquenter "les lieux festifs de la région". Contactés par l'hebdomadaire, les avocats des familles de Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou ont indiqué n'avoir reçu "aucune réponse officielle" concernant cette vidéo, et attendre "un rendez-vous avec le magistrat".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.