Nord : une église saccagée et incendiée à Zuydcoote

Nord : une église saccagée et incendiée à Zuydcoote
Une église de Bourgogne, en août 2011 (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le samedi 26 novembre 2016 à 23h08

L'église Saint-Nicolas de Zuydcoote (Nord) a été vandalisée le vendredi 25 novembre peu après midi. Le ou les auteurs des faits, en fuite, ont également tenté d'allumer un feu à l'aide de journaux.

Les pompiers, alerté par un témoin, ont pu éteindre l'incendie avant qu'il ne se propage. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a condamné cet acte "avec une extrême fermeté".

Un banc brûlé, des objets de culte, des statues et des vitraux cassés... Les dégâts mobiliers sont nombreux dans l'église de Zuydcoote. "C'est de la méchanceté gratuite. Visiblement, rien n'a été dérobé. Le but, c'était de casser", ont expliqué des paroissiens interrogés par le journal local Le Phare Dunkerquois. Ces actes de vandalisme ont eu lieu entre midi et 13h vendredi, à une heure où personne ne se trouvait à l'intérieur de l'édifice religieux, cependant ouvert au public. C'est une femme qui fleurissait une tombe dans le cimetière voisin qui a donné l'alerte et permis aux pompiers d'arrêter rapidement l'incendie.



"UNE MISE EN SCÈNE POUR DÉCAPITER UNE STATUE"

Dans un communiqué, Bernard Cazeneuve a "condamné avec une extrême fermeté la tentative d'incendie, accompagnée de dégradations" et promis que "tout sera mis en oeuvre pour que les auteurs de cet acte odieux soit interpellés, traduits en justice et punis". Le ministre de l'Intérieur a également rappelé "la détermination du Gouvernement à assurer, partout en France, la protection des lieux de culte de toutes confessions".


L'enquête a été confiée à la brigade de recherches de Dunkerque-Hoymille. "On attend les experts d'assurance pour évaluer le montant des dégâts", a expliqué à France 3 Nord-Pas-de-Calais le maire DVD de la ville, propriétaire des lieux. L'élu a décidé de porter plainte. "C'est un déchaînement de violence assez rare, qu'on a du mal à imaginer dans une église et dans un village comme Zuydcoote, avec toute une mise en scène pour décapiter une statue. Les gens ici sont choqués", a-t-il ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.