Nord : après avoir fait une grève de la faim, Pôle emploi régularise sa situation en 30 minutes

Nord : après avoir fait une grève de la faim, Pôle emploi régularise sa situation en 30 minutes
Photo d'illustration d'une agence Pôle emploi.

Orange avec AFP, publié le mercredi 01 août 2018 à 09h00

Une quadragénaire de Tourcoing entame une grève de la faim devant son agence Pôle emploi pour obtenir son allocation.

Sans indemnisation depuis deux mois, une quadragénaire de Tourcoing entame une grève de la faim devant son agence Pôle emploi, lundi 30 juillet, pour obtenir son allocation et voit sa situation régularisée en 30 minutes rapporte La Voix du Nord.



Bénéficiaire de l'allocation de solidarité spécifique (ASS), destinée aux personnes ayant épuisé leurs droits au chômage sous conditions d'activité antérieure et de ressources, elle se rend compte en consultant ses comptes que depuis deux mois, elle ne perçoit plus les 500 euros de son allocation et se retrouve à découvert de 1.000 euros.



La dématérialisation en question

La cause ? La dématérialisation de ses courriers Pôle emploi, selon le quotidien régional. "N'ayant pas accès à un ordinateur pour lire mes mails, je n'avais pu répondre à une attestation reçue dans mon espace candidat en temps et en heure afin de relancer mes droits", explique-t-elle à La Voix du Nord. Après avoir mis à jour sa situation deux mois plus tard, Pôle emploi lui indique que les deux versements de 500 euros sont définitivement perdus.

Après avoir tenté de régler le problème par des courriers, recommandés et des visites physiques, sa situation ne change pas. C'est alors que l'idée lui vient de faire une grève de la faim pour obtenir gain de cause.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU