Nord : 17 élus d'une commune probablement atteints du coronavirus, les municipales en cause ?

Nord : 17 élus d'une commune probablement atteints du coronavirus, les municipales en cause ?©Panoramic
A lire aussi

, publié le samedi 28 mars 2020 à 16h54

David Bailleul, le maire de Coudekerque-Branche, a annoncé à "Libération" que la moitié de son conseil pourrait être atteint du Covid-19. Selon lui, le premier tour des municipales pourrait être la source commune.
 
17 élus probablement atteints du coronavirus : c'est le bilan de la seule ville de Coudekerque-Branche (Nord), située à quelques kilomètres de Dunkerque.

D'après Libération, les premiers symptômes se sont manifestés en début de semaine. "On est complètement dans les délais d'incubation par rapport au 15 mars", assure David Bailleul, le maire (divers gauche) de Coudekerque-Branche, au quotidien. Il s'agit de la date du premier tour des municipales. L'homme politique "ne voit pas d'autres occasions où la moitié de son conseil municipal aurait pu être touchée", rapporte Stéphanie Maurice, correspondante à Lille pour Libération.



 
Pour l'heure, cinq élus de Coudekerque-Branche ont été testés positifs au Covid-19, dont un médicalisé à domicile avec une bonbonne d'oxygène. L'un des deux élus hospitalisés est sorti jeudi 26 mars, tandis que l'autre, âgé de 70 ans, se trouve toujours dans un état grave. Enfin, les dix derniers élus, non testés, présentent "de gros symptômes", comme l'a annoncé le maire au journal, en évoquant de la toux, de la fièvre et une grande fatigue.
 
Des règles de précaution respectées
 
Pourtant, le conseil municipal avait respecté les règles de précaution pour éviter toute transmission du virus. "Tout était bien ficelé, on nettoyait tout le temps avec des lingettes, assure David Bailleul, lui-même en bonne santé, à Libération. Le dépouillement a été très rapide, puisqu'il n'y avait qu'une seule liste. Puis tout le monde est reparti, il n'y a pas eu de réjouissances". Une nouvelle preuve que le coronavirus peut se trouver même là où on ne l'attend pas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.