Nîmes : l'incroyable chaîne humaine pour sauver une automobiliste

Nîmes : l'incroyable chaîne humaine pour sauver une automobiliste©Crédit : Gendarmerie Nationale

publié le jeudi 16 septembre 2021 à 18h00

Deux membres de la brigade de gendarmerie de Nîmes et plusieurs personnes d'un salon de coiffure de la ville ont sauvé mardi 14 septembre une automobiliste dans les rues de Nîmes. Elle était en train de se noyer dans sa propre voiture. La vidéo de l'acte héroïque, diffusée par les gendarmes sur Facebook, est impressionnante !

Mardi 14 et mercredi 15 septembre, des pluies diluviennes se sont abattues dans le département du Gard à tel point que Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, a annoncé mercredi que l'état de catastrophe naturelle serait décrété dans les prochains jours . Selon les informations de franceinfo, il est tombé lors de la journée du 14 septembre l'équivalent de trois mois de pluies en quelques heures sur la plaine de la Vaunage (Gard).

En tout, ce sont plus d'une soixantaine de communes qui ont été inondées, dont la ville de Nîmes. À Nîmes justement, des membres de la Gendarmerie nationale ont accompli un acte que l'on pourrait qualifier d'héroïque, en secourant une femme coincée dans sa voiture. 



Sur les images des caméras de la ville, on aperçoit deux gendarmes du Gard alertés par un passant indiquant qu'une femme est en train de se noyer dans sa voiture. Cette dernière ne peut rien faire, elle est prise au piège, l'eau étant en train d'envahir l'entièreté du véhicule . Dans le salon de coiffure qui se trouve non loin, des coiffeuses à l'abri assistent à la scène, impuissantes, a depuis confié l'une d'entre elles au journal télévisé de 13 Heures de TF1. Voyant des renforts arrivés, les coiffeuses n'ont toutefois pas hésité à sortir du bâtiment pour apporter leur aide aux gendarmes.

Après plusieurs secondes d'un effort intense, les deux membres des forces de l'ordre sont parvenus à extraire l'automobiliste de sa voiture, grâce au concours d'une véritable chaîne humaine. Dans les minutes qui ont suivi, ils ont pu la mettre en lieu sûr et s'assurer de sa bonne santé. Dans le JT de 13 Heures de TF1, l'adjudant Franck Delenat de la brigade de gendarmerie de Nîmes témoigne : "J'ai essayé d'ouvrir la porte à l'avant, mais c'était impossible. Heureusement, j'ai réussi à ouvrir la porte à l'arrière et la voiture a commencé à se remplir d'eau. Aussitôt, mon collègue l'a attrapée et l'a poussée vers l'arrière, où j'ai pu la saisir et la faire sortir."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.