Nice : un bébé de trois mois malade refoulé d'un vol Air France faute de carte d'identité

Nice : un bébé de trois mois malade refoulé d'un vol Air France faute de carte d'identité©Panoramic

publié le lundi 08 novembre 2021 à 18h32

Léon, un bébé prématuré né le 27 juillet dernier, devait se rendre à Paris pour y subir une urgente opération des yeux. Faute de papiers d'identité, Air France ne l'a pas accepté à bord, précise CNews.


Une histoire assez rocambolesque s'est déroulée sur le tarmac de l'aéroport de Nice.

Un bébé de trois mois n'a pu embarquer dans un avion pour Paris, où il devait se faire opérer des yeux. La raison ? Il n'avait pas de pièce d'identité. Né avant terme, le 27 juillet dernier, Léon n'a jamais quitté l'hôpital depuis sa naissance. « Il n'a jamais quitté l'hôpital, et son pronostic vital était engagé pendant plus d'un mois et demi, nous n'avons pas eu le temps de nous occuper des papiers, même si nous l'avons déclaré », explique son père Nicolas au micro de CNews. Devant subir une opération des yeux à Paris et malgré l'urgence de l'intervention médicale, Air France n'a pas cédé et n'a pas accepté le nourrisson à bord.

Plus tard, les parents du jeune Léon ont appris qu'Air France ne réclame pas de pièces d'identité aux bébés de moins de trois mois. Or, Léon est âgé de...trois mois et deux semaines. Visiblement affectée par cette situation, la famille a d'ores et déjà écrit à Christian Estrosi, le maire de Nice et au ministère de la Santé. « Ce que l'on veut, c'est que ce genre de cas ne se reproduise plus pour les autres parents », ajoute Nicolas, toujours au micro de CNews.




Un trajet de dix heures en ambulance

Dans l'incapacité d'effectuer la liaison entre Nice et Paris par voie aérienne, l'hôpital a finalement accepté, sous la pression des parents, de transporter le nourrisson en ambulance jusqu'à Paris. Un trajet de dix heures, là où un voyage en avion n'aurait duré qu'une heure et dix minutes. Pour le moment, Air France n'a pas encore réagi à la polémique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.