Neumann - Immigration : les fausses bonnes idées de Laurent Wauquiez

Neumann - Immigration : les fausses bonnes idées de Laurent Wauquiez©LEPOINT

LEPOINT, publié le samedi 27 janvier 2018 à 09h05

ÉDITO. Pour siphonner les voix du FN, le président de LR propose une baisse drastique de l'immigration. Problème : le compte n'y est pas...

Certes, l'audience fut décevante, mais, si l'on en croit le sondage diffusé en fin d'émission, Laurent Wauquiez a plutôt bien réussi son grand oral de rentrée, jeudi soir, sur France 2. Pour autant, ses propositions sur la gestion des flux migratoires, en plein débat sur la loi asile-immigration, ne résistent pas à l'examen.

Le nouveau patron des Républicains se rêve en opposant n° 1 d'Emmanuel Macron pour légitimer sa propre candidature à l'élection présidentielle de 2022. Pour y parvenir, il a une stratégie : siphonner les voix du Front national - comme Nicolas Sarkozy avait tenté en vain de le faire en 2012, puis de nouveau en…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
12 commentaires - Neumann - Immigration : les fausses bonnes idées de Laurent Wauquiez
  • Ce n'est pas siphonner les voix du FN. Faites un sondages Mesdames et Messieurs les politiques et vous verrez ainsi que cela représente l'opinion de la majorité des français. Oui, il faut diminuer l'immigration dans notre pays. La France n'a pas les moyens d'accueillir des migrants, de les nourrir, de les héberger, de leur donner du travail ... nous avons avant tout nos pauvres en priorité.

  • « Siphonner les voix du Front national » Il est vrai que dit comme ça, ça peu en choquer certains. D’ailleurs, Castaner, n’a-t-il pas déclaré dans un entretien accordé au magazine Society cette semaine : « Wauquiez, c'est les mêmes idées que le FN » en rajoutant avec un certain humour : « mais avec une veste rouge ».

    Donc on met tout dans un sac et on jette à la déchetterie, c'est pratique et ça n'oblige pas au trie sélectif, qui contraint à se poser les bonnes questions et surtout à apporter les bonnes réponses....

    On pourrait même affirmer qu'à l'instar des qualificatifs: (raciste, xénophobe, islamophobe, antisémite et quelques autres), FN est un gros mot, clef de fin de non recevoir, qui permet de rester dans la zone de confort politique Made in France.

    Ceci dit, pourquoi pas !!! Si les problèmes gravissimes de la Nation peuvent se régler de cette façon.

    Seul l'avenir nous le dira....

  • encore un pro macron ce journaliste j'ai lu le titre et je m'arrête là

  • J'adore ces journalistes qui savent tout mais ne divulguent que les nouvelles qui correspondent à leur pensée.

  • depuis le temps que les journalistes font des analyses politiques on se demande ce qu'ils attendent pour se présenter

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]