Neuilly-sur-Marne : cas de maltraitance sur des élèves d'école maternelle

Neuilly-sur-Marne : cas de maltraitance sur des élèves d'école maternelle

Un enfant dans la cour d'une école primaire à Paris, le 3 septembre 2013 (archives)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 04 novembre 2016 à 11h44

La directrice et une institutrice d'une école de Neuilly-sur-Marne, en Seine-saint-Denis, ont été suspendues pour des soupçons de maltraitance sur des élèves. Plusieurs plaintes ont été déposées par des parents.

Les enfants ont raconté avoir été frappés ou bâillonnés avec du scotch, selon une information du Parisien. L'enquête a été confiée à la police.



Les soupçons ont débuté peu avant les vacances de la Toussaint. Deux mamans d'élèves de l'école Paul-Valéry se sont inquiétées après avoir remarqué que le comportement de leurs enfants avait changé. Lorsque la fille de Myriam, âgée de 3 ans, est rentrée de l'école, elle semblait apeurée. "Elle s'était fait pipi dessus. Elle m'a dit qu'elle avait été frappée par sa maîtresse, explique la maman. Le lendemain, je suis allée voir la directrice. Elle a nié. Mais en croisant les aides-éducatrices et en leur posant la même question, j'ai vu leur visage se décomposer et, là, j'ai compris", relate le Parisien.

-BÂILLONNÉ PARCE QU'IL TIRAIT LA LANGUE-

C'est ensuite en discutant avec d'autres parents d'élèves que les soupçons se sont multipliés. Les enfants ont raconté que les punitions pouvaient être très sévères. L'un d'eux a été "frappé au visage et au ventre", tandis qu'un autre a eu les oreilles tirées tellement fort qu'elles se sont légèrement décollées, selon les informations recueillies par le Parisien.

Une autre mère a expliqué que son fils, qui était dans cette école quelques années plus tôt, s'est mis à bégayer au fil des ans. Désormais suivi par un psychologue, le garçon a raconté que sa maîtresse l'avait bâillonné avec du ruban adhésif, en guise de réprimande parce qu'il tirait la langue. "Il se comporte comme un animal, je le traite comme un animal", se serait justifiée l'institutrice auprès de la mère.
 
147 commentaires - Neuilly-sur-Marne : cas de maltraitance sur des élèves d'école maternelle
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]