Neige: retour à la normale à Montpellier

Neige: retour à la normale à Montpellier

Un tramway sous la neige à Montpellier jeudi 1er mars 2018

AFP, publié le vendredi 02 mars 2018 à 18h18

L'action des services techniques et le retour du soleil ont permis vendredi en fin d'après-midi de dégager les principaux axes de circulation dans le centre-ville de Montpellier où de nombreuses voitures, les quatre lignes de tramways et des bus circulaient à nouveau après la paralysie totale des deux derniers jours, a constaté une journaliste de l'AFP. 

L'exploitant du tramway a annoncé dans l'après-midi la reprise des quatre lignes, prévoyant "des retards le temps de la remise en fonctionnement du réseau".

La neige a été dégagée ou a fondu dans la plupart des rues. Le ramassage de poubelles reprenait timidement, tout comme les livraisons. La plupart des commerces et des terrasses de café sont à nouveau ouverts mais certains employés n'ont toujours pas pu rejoindre leur poste.

Nombre de véhicules échoués sur des places ou sur des trottoirs étaient en cours de dégagement dans l'après-midi via des dépanneuses. Les grands axes autour de Montpellier, notamment l'A9 et l'A750, ont été rouverts à la circulation depuis jeudi soir, alors que des milliers d'automobilistes y avaient été bloqués parfois plus de 10 heures mercredi et jeudi. 

Les pompiers de l'Hérault ont indiqué vendredi matin avoir reçu en 48 heures 5.200 appels d'urgence liés à l'épisode neigeux et avoir effectué 998 interventions qui ont mobilisé jusqu'à 750 sapeurs-pompiers. Vendredi, ils sont notamment intervenus à Montpellier après l'effondrement sous le poids de la neige du toit métallique d'un entrepôt de 1.600 m2 dont les occupants avaient été évacués préventivement et d'un chapiteau de 300 m2 à vocation festive. Aucune victime n'est à déplorer mais les dégâts matériels sont importants.

Dans un communiqué, le CHU de Montpellier a salué vendredi "la mobilisation exceptionnelle de ses équipes" pendant l'épisode neigeux. En raison des difficultés de circulation et de l'absence de transports en commun, de nombreux professionnels n'ont pu rejoindre leur poste de travail entre mercredi après-midi et vendredi matin. Plusieurs centaines d'agents du CHU (médecins, soignants, administratifs et techniques) sont alors restés sur place pour assurer la continuité des soins, certains professionnels ayant enchaîné jusqu'à trois vacations de travail.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, plusieurs centaines de patients, de visiteurs et de personnels ont été hébergés dans les locaux du CHU. Grâce à la mobilisation des équipes logistiques, plus de 1.000 repas ont été servis cette nuit-là, en plus de ceux distribués aux patients hospitalisés.

Suite aux intempéries, plusieurs évènements ont été annulés ou reportés dans le Gard et l'Hérault, notamment l'abrivado des plages au Grau-du-Roi (Gard). Initialement fixé au 3 mars, cet évènement - un lâcher de taureaux encadrés par des gardians - qui lance la saison taurine dans la région et rassemble chaque année plusieurs milliers de personnes, a été repoussé d'une semaine. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
21 commentaires - Neige: retour à la normale à Montpellier
  • Il n'y a pas qu'à Montpellier que la neige a perturbé la circulation. Comme partout, les services municipaux sont restés bien au chaud devant la machine à café en regardant la pendule. Dans les pays nordiques, le travail est effectué pour que tout se passe au mieux. Mais en France, il faut attendre l'ordre et puis ensuite le contre-ordre Toute cette bureaucratie courtelinesque ne conduit qu'à une chose, le désordre. A vérifier au prochain épisode.

  • Un grand Merci à la Clinique Clémenville de Montpellier à son personnel et à la direction qui a accueilli ma nièce et sa mère venue en consultation maternité du Vaucluse pendant les journées et les deux nuits où tout déplacement était impossible .Les deux membres de ma famille ainsi que tous ceux qui étaient bloqués par cet épisode neigeux exceptionnel.

  • retour a la normale ? mais la neige et le verglas en hiver c'est normal, maintenant si ça paralyse un pays ou un departement la c'est anormal.

  • a t'on une explication de la Mairie de Montpellier sur l'inaction totale de ses services face à la neige en ville ?

    oui, ils attendaient le dégel

    Car Montpellier n'est pas Chamonix

    Oh, peuchère, vous auriez voulu que les services de la ville sortent les saleuses et le matériel adéquate ????? Il neigeait ! Impossible de travailler ! Normal, c'est l'Hérault ! ...... et en plus, il faisait froid ...... vous auriez voulu qu'ils travaillent ....... signé : un montpelliérain qui a honte de sa ville !

  • Je vie à Monpellier et je confirme que la situation est redevenue normale mais uniquement grâce aux orages de la nuit et au soleil du matin qui ont fait fondre la neige. Les services (dits publics) n'y sont pour rien et peuvent se rendormir traquilles.

    C' est ce qui s' appelle le service payé par le public

    avatar
    lebeniot  (privé) -

    Quand on est habitué à être assisté on comprend certaines réaction..Je propose que la Municipalité s'équipe d'un maximum de matos de déneigement pour la prochaine fois....Au frais des résidents..Naturellement...

    Donc patience et longueur de temps font plus que bisque ni que rage ! Le bon sens ....