NDDL: Hulot en faveur d'une solution "pacifique"

NDDL: Hulot en faveur d'une solution "pacifique"

Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot visite une centrale solaire à Allonnes, dans la Sarthe, le 8 janvier 2018

A lire aussi

AFP, publié le lundi 08 janvier 2018 à 16h02

Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a plaidé lundi en faveur d'une solution "pacifique" à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), quelle que soit la décision prise par le gouvernement sur le projet d'aéroport controversé.

"Ce projet ne vaut pas que l'on s'affronte les uns les autres", a déclaré M. Hulot en marge d'une visite de parc éolien à Juillé (Sarthe).

"Quelle que soit la décision, qui n'est pas prise (...), j'ai un seul vœu sur ce projet: que les choses se fassent de façon pacifiée et pacifique", a-t-il ajouté, en réponse à une question sur une éventuelle évacuation de la Zad (zone à défendre), occupée par les opposants au projet.

"On est dans un pays qui est déjà tendu pour un certain nombre de raisons, qui est dans un contexte sécuritaire pour le moins inhabituel, donc moi je ne veux pas ajouter de la tension à la tension", a développé le ministre.

En cas d'abandon du projet, "ce que j'espère simplement, c'est qu'il y ait un projet intelligent qui puisse s'y substituer parce que la région a besoin aussi d'un développement économique", a-t-il affirmé, alors qu'on l'interrogeait sur une solution pacifique inspirée de l'expérience du Larzac, prônée notamment par l'eurodéputé (EELV) José Bové. 

"Il y a une chose qui est sûre: il faut qu'on en sorte, qu'on passe à autre chose", a conclu le ministre.

Le gouvernement a promis une décision d'ici à la fin du mois de janvier sur ce dossier polémique.

 
247 commentaires - NDDL: Hulot en faveur d'une solution "pacifique"
  • Hulot ne le dit pas mais il est prêt à supprimer les réacteurs sur les avions, qui polluent, qui produisent un bruit terrible de gêne à la périphérie des aéroports. Bientôt avec lui les avions électriques comme nos voitures, voir même l'énergie solaire, sans Co2. A bien réfléchir....

  • Ca c'est sûr il y a une décision qui va être prise; on s'en serait douté; il ne se "mouille" pas trop!

  • Encore heureux qu il ne veuille pas la guerre
    sa prise de position est pure langue de bois dont on fait les flutes

  • Les panneaux photovoltaiques sur des terres remplies d'herbes sèches,cela risque de partir en fumée.Il faudrait peut etre un agriculteur pour entretenir tout ça

  • Ca y est.... son idée c'est de laisser cette zone de non droit à NDDL..., laissez les zadistes faire leur popote tranquille... NON, il faut évacuer ces bandes de personnes qui pollue le paysage. La république a des lois, il faut les respecter.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]