ND-des-Landes: les riverains de l'aéroport de Nantes crient à la "trahison"

ND-des-Landes: les riverains de l'aéroport de Nantes crient à la "trahison"

Des gendarmes surveillent le site de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, le 26 janvier 2018

AFP, publié le samedi 27 janvier 2018 à 14h05

Plusieurs centaines de "riverains en colère" de l'aéroport de Nantes ont accueilli samedi à Saint-Aignan-Grandlieu la ministre des Transports Elisabeth Borne sous les huées, criant à la "trahison" d'Emmanuel Macron, dix jours après l'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, a constaté une journaliste de l'AFP. 

La ministre s'est engouffrée vers 12H30 dans la mairie de Saint-Aignan-Grandlieu, commune située en bout de piste de l'aéroport de Nantes-Atlantiques, sous les sifflets et les huées de manifestants "en colère", massés derrière des barrières. Elle en est ressortie discrètement après environ une heure d'entretien sans témoin.  

"Macron trahison, Macron démission", "Saint-Aignan sacrifiée, Saint-Aignan humiliée", "La préfète dans la ZAD", ont hurlé les manifestants - 800 selon les gendarmes, 1.000 selon les organisateurs -, jetant des bulletins de vote factices, et déposant un cercueil noir rempli de cartes d'électeurs, barré d'un "Ci-gît la démocratie", au passage de la ministre. 

Des riverains ont ensuite tenté de forcer les barrières, avant d'être repoussés par les forces de l'ordre. 

"Notre-Dame-des-lâches", "Etat de non-droit", "Zone d'autorité différée", pouvait-on lire sur les nombreuses pancartes tenues par les manifestants, qui accompagnaient une banderole proclamant "Macron trahison" déployée sur la façade de l'hôtel de ville. La ministre est ressortie discrètement de la mairie après environ une heure d'entretien sans témoin.  

"Le matin, dès 04H00, 06H00, j'entends les avions. Le bruit des moteurs des avions, c'est tout le temps, tout le temps. On n'en peut plus. Ca devient une peur panique", a témoigné Pascale Van Twembeke, habitante de Bouguenais, où est situé l'aéroport de Nantes. 

"Notre judas de président a dit qu'il respecterait le vote des citoyens de Loire-Atlantique. (...) Il a  délibérément choisi de rayer de la carte de France une commune, celle de Saint-Aignan-Grandlieu", a lancé au mégaphone Joël Sauvaget, porte-parole du Coceta, collectif de citoyens de Saint-Aignan-Grandlieu. 

"C'est une vraie trahison, un coup de poignard dans le dos. La colère est loin d'être retombée", a déclaré à l'AFP Jean-Claude Lemasson, maire de Saint-Aignan, avant de recevoir la ministre. 

L'abandon du transfert de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ce n'est "qu'un discours. Aucun acte administratif n'annule le dossier Notre-Dame-des-Landes", a-t-il espéré.

Mme Borne, chargée par le Premier ministre Edouard Philippe d'une mission de six mois sur le réaménagement de Nantes-Atlantique et la desserte de l'ouest de la France, boucle en mairie de Saint-Aignan-Grandlieu un tour de table avec les élus du département. 

Elle doit tenir ensuite une conférence de presse à l'aéroport de Nantes. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
82 commentaires - ND-des-Landes: les riverains de l'aéroport de Nantes crient à la "trahison"
  • ce sont peut être les personnes qui râlent qui auraient été les premières a aller construire autour de NNDL pour être plus près du travail

    oui et non, terrains sans doute moins chers.

  • c'est non seulement une trahison mais également une capitulation...Décidément ce
    gouvernement ne manquera pas de nous étonner, lâche devant quelques ZADISTES mais impitoyable devant les citoyens respectueux de la loi

    Moi je paye impôts et taxes , oui j'aurais financé cet aéroport dont les études n'étaient pas fiables en tant que rentabilité .

  • MACRON vous a trompés mais pourquoi avez vous voté pour lui ? Après le fromage hollandais de TULLE, il ne fallait pas s'attendre à quelque chose de mieux sauf la trahison ! C'est un hypocrite en tous genres. De toute façon, à gauche, il n'y a plus que des traîtres et la droite doit se reconstruire avec des gens honnêtes. La France Insoumise (nom de guerre et non de paix) est truffée de gens peu recommandables !

  • Se n'est ni plus ni moin une trahison du nouveau monarqué il à bafouer le droit de ceux qui avait été consultés au profit d'une petite bande des hors la loi, pour faire plaisir à quelques soi-disant écologistes qui se sont donner ce nom pour exister, mais qui au final sont des grands poulueurs de la planète et des grands consumateurs de gazole. S'est plus facil d'escroquer les retraites et les classes populaires que de faire respecter le droit. Une honte pour la démocratie. Bravo pour ceux qui on élu Mr Macron

  • France, pays des râleurs, des grévistes, et des emmerdeurs! Mathématiquement, le président élu l'est par une majorité de Français qui votent. Les autres ont perdu et ils devraient se taire s'ils étaient démocrates, seulement il y a une frange de bas du front (national) qui voudraient bien imposer une dictature. Comme ils n'y arrivent pas (car ils sont trop nuls), ils gueulent et ils vident leur haine des autres!

    ces râleurs devraient d 'abord retourner à 'école

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]