Nantes : des bus de militants FN attaqués avant un meeting

Nantes : des bus de militants FN attaqués avant un meeting©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 26 février 2017 à 15h36

Alors que Marine Le Pen tient un meeting à Nantes ce dimanche après-midi, plusieurs bus transportant des militants qui souhaitaient s'y rendre ont été pris pour cible, raconte le quotidien local Presse Océan.

Ces incidents ont eu lieu sur la RN137 dans le sens Rennes-Nantes, aux environs de Notre-Dame-des-Landes. Presse Océan fait état d'une "centaine d'individus cagoulés", qui aurait attaqué deux bus. Un départ de feu a été signalé sur la route, bloquée par des militants anti-FN.

La conductrice d'un des deux bus a témoigné d'un assaut violent sur BFM TV : "Des gens ont surgi, ils nous ont stoppés, ils nous ont lancé de la peinture. Ils avaient des barres de fer, des barres en bois et ils commencé à taper sur le bus. Puis ils ont arraché les balais d'essuie-glace".

Le secrétaire départemental du FN en Seine-Saint-Denis, Jordan Bardella a accusé sur Twitter les "fascistes, bloquant les cars des militants pour les empêcher d'accéder au Zénith".



Ces incidents interviennent alors que des militants avaient entrepris une opération escargot tout autour de Nantes pour empêcher les soutiens de Marine Le Pen d'accéder au meeting. Samedi déjà, des heurts avaient éclaté après la manifestation anti-FN qui s'était déroulée à Nantes et qui avait mobilisé entre 2000 et 3000 personnes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.