Mulhouse : un adolescent de 17 ans roué de coups en pleine rue

Mulhouse : un adolescent de 17 ans roué de coups en pleine rue

Le jeune homme "défavorablement connue de la police" a été gravement blessé au visage.

Orange avec AFP, publié le mercredi 13 décembre 2017 à 17h00

Un adolescent de 17 ans a été retrouvé mardi soir inanimé, le corps roué de coups près de l'école maternelle Sainte-Thérèse à Mulhouse (Haut-Rhin).

Selon les premiers éléments de l'enquête, le jeune homme se serait probablement réfugié dans l'enceinte de l'établissement scolaire. Une première information indiquait à tort que la victime était avait été retrouvée dans l'école Thérèse, explique le quotidien régional L'Alsace. Il aurait été agressé auparavant lors d'une rixe rue des Abeilles, selon le journal qui précise que la victime est "très défavorablement connue de la police et de la justice des mineurs, pour avoir été déjà condamnée à des nombreuses reprises".



L'adolescent a été hospitalisé dans "un état critique" dans la soirée mais son pronostic vital n'était plus engagé mercredi. Les enquêteurs vont pouvoir l'entendre pour déterminer l'identité de ses agresseurs, et visionner également les caméras de vidéosurveillance de la ville. La brigade criminelle de la sûreté départementale du commissariat central de Mulhouse recherche les protagonistes de la rixe, toujours en fuite.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
10 commentaires - Mulhouse : un adolescent de 17 ans roué de coups en pleine rue
  • sur fond de trafic divers dont la drogue je suppose

  • belle douce france,justice laxiste

  • c'est la justice de la rue..Elle ne s'embarasse pas des DROITS DE L'HOMME

  • pauvre chou !

  • près de l'école maternelle Sainte-Thérèse à Mulhouse (Haut-Rhin)....
    quand l'école privée, et catho a tout bon!

    Quelle responsabilité peut-on retenir contre cette école maternelle Sainte-Thérèse de Mulhouse quand un délinquant notoire, roué de coups dans l'intention visible de le tuer vient se réfugier dans ce havre de paix pour y trouver une protection peut-être pas méritée ?

    spécial mp46, c'était du second degré, en ces temps rudes de christianophobie, et de....créchophobie, voire cruciphobie!