Moselle : trois couteaux de cuisine et 5 800 euros passés à la machine dans un pressing

Moselle : trois couteaux de cuisine et 5 800 euros passés à la machine dans un pressing ©Pixabay
A lire aussi

publié le dimanche 12 septembre 2021 à 18h39

Des billets de 100 et de 200 euros, ainsi que trois couteaux de cuisine, ont été oubliés par un client dans un pressing à Yutz en Moselle. Une somme totale de 5 800 euros est donc passée à la machine, vendredi 10 septembre dernier, selon les informations du Parisien. 

C'est une histoire à dormir debout qui s'est déroulée dans la commune de Yutz en Moselle.

Comme l'explique Le Parisien, un client est venu déposer une pochette et des habits au pressing. En sortant les habits de la machine, le gérant a eu la grande surprise de découvrir une flopée de billets de 100 et de 200 euros. Ce n'est pas tout, trois couteaux de cuisine ont également été omis à l'intérieur de cette pochette. 

Cette incroyable découverte a laissé Gilles Brach estomaqué  :"Un client habitué nous a déposé ses sacs pour laver son linge au kilo. Dans ces cas-là, on ne vérifie pas, surtout en période de virus" explique-t-il avant de poursuivre : "on a entendu du bruit dans la machine. On a arrêté le cycle et on a découvert trois couteaux de cuisine et une pochette dans laquelle il y avait quelques papiers qui avaient été mâchés par le lavage."


Le client a récupéré ses couteaux... Mais n'a pas réclamé son argent  

Cette invraisemblable histoire s'est poursuivie le lendemain. Attendant un signe du client qu'il n'avait aucun moyen de contacter, ce n'est qu'en fin de journée que le gérant a reçu des nouvelles du septuagénaire. Semblant désorienté, il est venu récupérer ses couteaux de cuisine, raconte le quotidien. Seulement, il ne semblait pas au courant qu'une grande somme d'argent était également présente : "Finalement, en fin de journée, il est arrivé pour récupérer ses couteaux, mais n'avait pas l'air au courant qu'il y avait tout cet argent aussi." C'est donc désormais la police, qui s'occupe de cet argent, restitué au commissariat de Thionville. Après la lecture de cette histoire, personne n'oubliera de vérifier le contenu de ses affaires laissées au pressing, n'est-ce pas ?  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.