Mort de Vincent Lambert : son neveu fait part de son "soulagement"

Mort de Vincent Lambert : son neveu fait part de son "soulagement"
François Lambert à Reims, le 8 juillet 2019.

Orange avec AFP-Services, publié le jeudi 11 juillet 2019 à 11h49

Vincent Lambert, patient en état végétatif depuis presque onze ans, est décédé jeudi au CHU de Reims, un peu plus d'une semaine après l'arrêt de ses traitements.

Le neveu de Vincent Lambert, François Lambert, a fait part jeudi 11 juillet de son soulagement après le décès de l'ancien infirmier de 42 ans, à la suite de l'arrêt des traitements. Cet épisode marque la fin d'un bataille judiciaire de six ans qui a déchiré sa famille. "Vincent est décédé à 8H24 ce matin" au centre hospitalier de Reims", a déclaré son neveu. 


"C'est un soulagement évidemment, a-t-il expliqué aux médias.

Ce n'est pas triste. Les gens me disent 'toutes nos condoléances', mais en fait, ça remet les choses dans l'ordre, c'était ce qu'on attendait depuis des années. On y était prêt depuis des années, et là c'est un peu le rationnel qui prend le dessus."

"Vincent était un dans un état végétatif, il aurait pas voulu vivre comme ça, a assuré M. Lambert. Par respect pour lui, il fallait arrêter de le maintenir en vie dans cet état. Il a pu partir dans les meilleures conditions possibles à l'heure actuelle. J'espère qu'il repose en paix."



Vincent Lambert, patient en état végétatif depuis presque onze ans, est décédé jeudi au CHU de Reims, un peu plus d'une semaine après l'arrêt de ses traitements.

François Lambert, mais également Rachel, la femme de Vincent Lambert, ainsi que six frères et sœurs de ce dernier, combattaient depuis des années un "acharnement thérapeutique", notamment porté par les parents du patient. Viviane et Pierre, fervents catholiques, dénonçaient, eux, la tentative d'assassinat d'un "handicapé" et militaient pour son placement en établissement spécialisé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.