Mort de Victorine : l'émouvant message de son frère

Mort de Victorine : l'émouvant message de son frère©©La commune de Villefontaine (Isère) - Capture Google Street View

, publié le dimanche 04 octobre 2020 à 16h10

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées ce dimanche à Villefontaine (Isère) en mémoire de Victorine, disparue il y a moins d'une semaine. Son frère a tenu à s'exprimer.


Le cortège a quitté le stade de la Prairie vers 14h30, là où le corps de Victorine a été retrouvée, et s'est dirigé vers Les Fougères où réside la famille. La famille souhaitait que cette marche soit une marche de paix. Les participants, masqués, se sont pliés à sa volonté et étaient nombreux à avoir revêtu des tee-shirts blancs, rapporte BFMTV. Sur une croix érigée à l'entrée du stade, des ballons blancs portant le nom de la jeune femme ont été attachés, tandis que l'une des sœurs de la jeune femme a relâché une colombe.

Message de bienveillance

La marche, désormais terminée, a duré environ une heure. Le frère de Victorine, Rémy, a prononcé un touchant discours. "Veille sur toutes ces filles qui rentrent chez elle", a-t-il déclaré, s'adressant à sa sœur disparue. Dans un hommage très émouvant, le jeune homme a déclaré : "Victorine on a besoin de toi, de ton rire, de te faire des câlins au petit-déjeuner. Garde-nous une place là-haut. (...) Depuis une semaine, je passe la tête à travers la porte de ta chambre pour voir ce que tu fais. (...) Tu nous laisses ton visage d'ange, je t'aime ma sœur." Les parents de la jeune femme, encore sous le choc, n'ont pas souhaité prendre la parole. C'est leur avocate qui s'est exprimée, en prenant soin de remercier le cortège.

Enquête en cours

Le corps de Victorine, 18 ans, a été retrouvé dans le ruisseau de Turitin lundi 28 septembre. La jeune étudiante en communication avait disparu deux jours plus tôt sur le chemin de son domicile, aux alentours de 19 heures après avoir passé l'après-midi en compagnie de ses amis dans un centre commercial de Villefontaine. Elle avait téléphoné à sa sœur, Perrine, en lui indiquant être sur le trajet du retour, rapporte Dominique Rizet, consultant police-justice sur BFMTV. Elle a ensuite croisé des amis qui lui ont proposé de la raccompagner. Victorine a refusé, se sentant parfaitement en sécurité sur ce chemin qu'elle connaissait par cœur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.