Mort de Naomi Musenga : le Samu pointé du doigt, une enquête ouverte

Mort de Naomi Musenga : le Samu pointé du doigt, une enquête ouverte©France 3

franceinfo, publié le mercredi 09 mai 2018 à 20h18

Naomi Musenga avait 22ans. Elle aimait la mode et la musique et était maman d'une petite fille. Le 29 décembre dernier, seule dans son appartement de Strasbourg (Bas-Rhin), elle est prise de violentes douleurs et appelle le Samu. La conversation, atterrante, a été enregistrée. D'une voix très faible, la jeune femme appelle à l'aide et reçoit un accueil d'une violence inouïe. Voici la retranscription du début de l'appel :

- "Oui, allô !- Allô... Aidez-moi, madame...- Oui, qu'est-ce qu'il se passe?- Aidez-moi...- Bon, si vous ne me dites pas ce qu'il se passe, je raccroche...- Madame, j'ai très mal...- Oui ben, vous appelez un médecin, hein, d'accord ? Voilà, vous appelez SOS médecins.- Je peux pas.- Vous pouvez pas ? Ah non, vous pouvez appeler les pompiers, mais vous ne

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.