Mort de Naomi: l'opératrice du Samu était "très investie et très volontaire" selon ses collègues

Mort de Naomi: l'opératrice du Samu était "très investie et très volontaire" selon ses collègues©Capture BFMTV

BFMTV, publié le jeudi 10 mai 2018 à 13h33

Naomi Musenga est décédée le 29 décembre après avoir appelé le SAMU. Mais au bout du fil, l'opératrice ne prend pas au sérieux son appel et se permet même d'ironiser sur sa situation et lui conseille d'appeler son médecin. La jeune mère de famille à bout de souffle parvient à lui répondre avant de raccrocher. Elle attendra l'intervention de SOS Médecins pendant cinq longues heures. A son arrivée et face à l'urgence de la situation, le médecin rappellera le SAMU, mais la jeune femme décédera à son arrivée aux urgences.



Alors que la famille de Naomo Musenga a décidé de rendre public la discussion avec l'opératrice du SAMU, cette dernière a été suspendue à titre conservatoire. Ses collègues disent d'elle que c'est une femme "très investie et très volontaire".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.