Mort de Christophe Dominici : accident ou suicide? Les zones d'ombre persistent

Mort de Christophe Dominici : accident ou suicide? Les zones d'ombre persistent
Christophe Dominici, en 2007, à Marseille

publié le vendredi 27 novembre 2020 à 10h46

Trois jours après le décès de l'ancien rugbyman international, les enquêteurs ne sont pas encore parvenus à faire tout la lumière sur les circonstances du drame.

Des zones d'ombre demeurent dans l'enquête sur la mort de Christophe Dominici, retrouvé sans vie dans le parc de Saint-Cloud mardi 24 novembre après une chute.

Selon Le Parisien, la veuve de l'ancien ailier du XV de France a fermement rejeté l'hypothèse thèse d'un suicide. Un cycliste, témoin-clé de la scène, a été interrogé jeudi 26 novembre. Selon le quotidien, il y décrit une chute "difficile à interpréter". L'autopsie réalisée le lendemain de son décès a en tout cas écarté l'hypothèse de l'intervention d'un tiers.

Dans un premier temps, une source policière avait indiqué que l'ancien rugbyman était monté sur le toit d'un bâtiment désaffecté du parc en début d'après-midi avant de chuter.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.