Mort d'Hubert Faure, avant-dernier héros du commando Kieffer

Mort d'Hubert Faure, avant-dernier héros du commando Kieffer
Hubert Faure

publié le samedi 17 avril 2021 à 18h45

Il ne reste plus qu'un seul survivant du commando Kieffer, Léon Gautier, 98 ans. 

Longtemps resté dans l'oubli, le bataillon du commando Kieffer était composé de Français qui participèrent au Débarquement de Normandie le 6 juin 1944.

Hubert Faure, l'avant-dernier d'entre eux, est décédé dans la nuit de vendredi à samedi à l'âge de 106 ans.



Héros de la "France Libre"

Grand Officier de la Légion d'honneur, Hubert Faure s'était vu remettre, en 2008, sa cravate de Commandeur par l'amiral Philippe de Gaulle. Le 1er janvier 2021, il a été élevé à la dignité la plus haute, celle de Grand-croix.

"Héros de la 'France Libre', Hubert Faure était de ces 177 Français du Jour J qui ont débarqué en Normandie, une poignée de braves dans l'armada de la liberté. En foulant le sable de Colleville-sur-Orne (aujourd'hui Colleville-Montgomery) et de Ouistreham, ils incarnaient la France, ils étaient l'âme de notre nation", a souligné le ministère des Armées dans un communiqué annonçant le décès du vétéran.

"Jusqu'au terme de son existence, il a continué à témoigner, à raconter et à rendre hommage à ses camarades morts au champ d'honneur", a également salué le ministère.


Un hommage tardif

Lors du 75e anniversaire du Débarquement, le président Emmanuel Macron avait rendu un hommage appuyé aux "héros" français de ce commando.

"Ils n'étaient qu'une poignée, certes, mais une poignée de braves (...) un symbole ô combien puissant pour l'honneur de la France", avait salué le chef de l'Etat lors d'une cérémonie à Colleville-Montgomery.
Cependant, il aura fallu attendre 75 ans pour voir érigée la première statue du capitaine de frégate Philippe Kieffer (1899-1962), à Ouistreham (Calvados). 

Il faudra attendre aussi 1984 pour voir le président François Mitterrand leur rendre hommage pour la première fois à Ouistreham. Certains survivants n'ont cependant reçu la Légion d'honneur qu'en 2004, lors des cérémonies du 60e anniversaire du Débarquement, ce qui avait suscité la polémique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.