Morbihan : un car scolaire, bloqué à un passage à niveau, évite un TER de justesse

Morbihan : un car scolaire, bloqué à un passage à niveau, évite un TER de justesse
Le passage à niveau de Millas dans les Pyrénées-Orientales, le 16 décembre 2017 (illustration)

Orange avec AFP, publié le dimanche 28 janvier 2018 à 11h00

Le drame a été évité de peu. Un mois après l'accident de Millas qui a coûté la vie à six enfants, un car qui transportait des élèves s'est retrouvé coincé à un passage à niveau, vendredi 26 janvier sur la commune d'Elven, dans le Morbihan.

Une enquête a été ouverte.

Piégés entre les barrières. C'est la frayeur qu'ont vécu des collégiens vendredi matin sur le chemin de l'école. Le car qui les dépose habituellement devant leur établissement s'est retrouvé coincé sur la voie ferrée, à un passage à niveau, rapporte Ouest France. Le chauffeur a fait un bref arrêt lorsque les barrières se sont baissées. Le conducteur a juste eu le temps de faire marche arrière, évitant in extremis la collision avec le train qui arrivait.

Arrivés sains et saufs au collège, les élèves ont été pris en charge par une cellule d'écoute. La préfecture du Morbihan a aussitôt été alertée, ainsi que le maire d'Elven, près de Vannes, et une enquête de gendarmerie a été ouverte.





Le 14 décembre dernier, un car scolaire a été violemment percuté par un TER sur un passage à niveau à Millas, près de Perpignan. Six collégiens originaires du village de Saint-Féliu-d'Avall sont décédés et cinq autres ont été très gravement blessés. La conductrice, mise en examen pour "homicides et blessures involontaires par imprudence" et placée sous contrôle judiciaire, affirme que les barrières étaient levées, tandis que la SNCF et certains témoins assurent l'inverse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.