Montpellier: un supporter de l'Algérie fauche une famille en voiture, et tue la mère

Montpellier: un supporter de l'Algérie fauche une famille en voiture, et tue la mère
Un supporter de l'Algérie qui a perdu le contrôle de son véhicule a fauché une famille jeudi soir à Montpellier, tuant la mère et blessant grièvement son bébé, a-t-on appris auprès d'une source proche du dossier

AFP, publié le vendredi 12 juillet 2019 à 12h16

Un supporter de l'Algérie a perdu le contrôle de son véhicule et fauché jeudi soir à Montpellier une famille, tuant la mère et blessant grièvement son bébé, a-t-on appris auprès d'une source proche du dossier.

Le supporter de 21 ans roulait "à vive allure" en klaxonnant vers 22H30 dans le quartier de la Mosson, selon la même source. Il a été placé en garde à vue. 

La mère de famille circulait à pied avec son bébé d'un an en poussette et sa fille de 17 ans. La femme de 42 ans a été tuée sur le coup. Son bébé, polytraumatisé, a été transporté en urgence absolue à l'hôpital, a ajouté une porte-parole de la sûreté départementale (DDSP) de l'Hérault. Vendredi matin, son pronostic vital était engagé. Sa fille a été blessée légèrement à la cheville, a indiqué la même source.

D'après une source policière, le jeune conducteur, inconnu des services de police, a dérapé dans une courbe devant le stade de la Mosson après avoir probablement tiré son frein à main --un témoin ayant assuré n'avoir pas vu ses feux stop arrière s'allumer. Il a alors heurté la famille qui marchait sur le trottoir.

Selon la même source, le conducteur, sous le choc après l'accident, a été pris à partie par des passants dès qu'il est sorti de sa voiture. Des policiers ont réussi à l'extraire et à l'emmener au commissariat, où les tests d'alcoolémie se sont révélés négatifs.

Le procureur de la République de Montpellier, Christophe Barret, a précisé que le jeune homme était entendu pour "homicide involontaire et blessures involontaires" ainsi que "manquement délibéré à des obligations de prudence".

Selon la DDSP, "beaucoup de monde" circulait dans les rues de Montpellier jeudi soir après la victoire de l'Algérie en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN).

Poussées par une immense liesse après cette victoire, des milliers de personnes sont descendues dans les rues dans de nombreuses villes de France. 

Mais en fin de soirée, des incidents ont éclaté à Paris et en Seine-et-Marne: au total, 74 personnes ont été interpellées en France et 73 placées en garde à vue, selon le ministère de l'Intérieur, à la suite de "dégradations et incidents inacceptables", selon Christophe Castaner.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.