Montpellier : premier cas en France du virus Usutu

Montpellier : premier cas en France du virus Usutu
Le moustique Culex, qui transmet le virus Usutu, est le plus répandu en France. (Illustration)

Orange avec AFP, publié le jeudi 14 juin 2018 à 17h03

Un homme de 39 ans a été hospitalisé en 2016 avec des atteintes au système nerveux.

La dengue, le Chikungunya, le Zyka... Et maintenant le Usutu.

Un virus qui s'attaque au système nerveux et transmis par les moustiques a été identifié en France par les chercheurs de l'Inserm, rapporte France 3 mardi 12 juin.


Un premier et unique cas a été recensé en 2016 en Occitanie, selon l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Un homme de 39 ans aurait été infecté en France par un moustique qui avait piqué des oiseaux migrateurs venus d'Afrique. "Il est arrivé avec une paralysie faciale, se souvient le neurologue qui l'a soigné au CHU de Montpellier. Son côté droit du visage ne pouvait plus bouger, il avait des fourmis dans tout le corps et dans le côté droit principalement, et des petits déficits moteurs. Un tableau assez atypique pour paralysie faciale classique." Hospitalisé pendant 3 jours, le patient a pu être soigné à temps.

Deux cas seulement ont été identifiés en Afrique, rapporte RTL : l'un en 1981, l'autre en 2004. En Europe cependant, plusieurs cas ont été recensés depuis 2009 : 10 en Italie et 3 en Croatie. Le virus ne se transmet pas d'humain à humain, mais doit être surveillé de près, estiment les virologue, qui le rapprochent d'autres virus plus virulents comme la fièvre du Nil occidental.

Nommé d'après une rivière, il a été identifié pour la première fois en Afrique du Sud en 1959 et touche principalement les oiseaux migrateurs. Il est transmis par le moustique Culex, ou "moustique commun", le plus répandu en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.