Montpellier : le local d'une association pour mineurs isolés saccagé par des militants identitaires

Montpellier : le local d'une association pour mineurs isolés saccagé par des militants identitaires

Les militants de la Ligue du Midi lors d'une manifestation anti-migrants le 8 octobre 2016 à Montpellier.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 08 juillet 2017 à 12h48

Le local d'une association de défense de mineurs isolés a été mis à sac à Montpellier (Hérault). Des membres du groupe identitaire de la Ligue du Midi ont investi les lieux, jetés au sol les dossiers, les meubles, brisé la vaisselle, raconte Midi Libre vendredi 6 juin.

L'organisation nationaliste a filmé la scène et a diffusé la vidéo le vendredi 30 juin sur Facebook, on entend les militants crier : "La France aux Français" ou encore "Assez, assez des réfugiés". "Pas de subventions pour l'invasion !", lit-on sur le réseau social. Ces mots s'affichent dès l'introduction de la vidéo : "A Montpellier, les associations pro-immigrations touchent des millions d'euros de subventions", prétend la vidéo, vue plus de 91 000 fois.



"Nos collègues ont été surpris, puis sont restés tétanisés. On est un peu sidéré d'avoir été la cible de groupes politiques", commente pour Franceinfo Daniel Martin, directeur du Réseau accueil insertion Hérault, pris pour cible par la Ligue du Midi.



"On est apolitique, on fait de la protection de l'enfance", se défend-il ajoutant que l'association n'héberge pas de réfugiés mais "évalue la situation des mineurs isolés". Daniel Martin indique à la radio que la Ligue du Midi a voulu faire "sa pub", quelques jours après le vote par le conseil départemental de subventions à des associations, "notamment RAIH". La présidente a porté plainte, ajoute Midi Libre.



Dans un communiqué de presse publié le 6 juillet, la députe LFI Muriel Ressiguier demande la dissolution de la Ligue du Midi. "La mise à sac des locaux ainsi que les propos tenus, incitants à la haine et à la discrimination, sont inacceptables", écrit l'élue de la 2ème circonscription de l'Hérault, qui ajoute avoir envoyé une demande de dissolution au Premier ministre Édouard Philippe et au ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.
 
28 commentaires - Montpellier : le local d'une association pour mineurs isolés saccagé par des militants identitaires
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]