Montpellier : le cambrioleur respectait les gestes barrières, ou presque...

Montpellier : le cambrioleur respectait les gestes barrières, ou presque...©Panoramic

publié le mardi 08 juin 2021 à 20h41

D'après France bleu, le cambrioleur interpellé en pleine nuit dans un bureau de Poste, utilisait un masque chirurgical pour se cacher le visage.

Port du masque dans les lieux publics clos, voilà au moins un motif de sanction en moins. Interpellé lundi 7 juin à 3h45 dans le bureau de Poste du quartier d'Estanove à Montpellier (Hérault), le cambrioleur portait bien un masque anti-Covid...mais sur les yeux.

L'homme de 26 ans est entré dans le bureau de Poste en brisant une vitre, déclenchant au passage l'alarme, explique France Bleu. Un système de dissuasion quelque peu inefficace. Quelques minutes seulement lui ont permis de fouiller bureaux, tiroirs et colis. Les forces de police ont retrouvé sur lui environ 600 euros, mais rien de ce qu'il y avait dans les cartons.

Un petit larcin presque anodin, mais c'est bien l'accoutrement du voleur qui vaut le détour. Il portait en effet un masque chirurgical dans lequel il avait fait deux trous pour les yeux et des chaussettes en guise de gants histoire de ne pas laisser d'empreinte. Même avec un plan si savamment préparé, le jeune homme n'a pas échappé à la patrouille. Déjà connu des forces de l'ordre pour d'autres faits de délinquance, il a été placé en garde à vue et présenté à un juge.  




Montpellier, surnommé la « Surdouée » par son ancien maire Georges Frêche, brille aussi par l'originalité de ses cambrioleurs. Quelques jours avant le voleur masqué, c'est un SDF qui s'est illustré. Alcoolisé, l'homme de 26 ans là aussi, s'est introduit dans l'appartement d'une étudiante vers 4h du matin avant... de s'endormir au pied du lit. Réveillé par les ronflements de son invité surprise la jeune femme de 18 ans s'est empressée d'appelé la police. Le SDF visiblement énervé s'en est pris violemment aux forces de police avant d'être arrêté et jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel.  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.