Mont-Saint-Michel évacué : le site a pu rouvrir

Mont-Saint-Michel évacué : le site a pu rouvrir
Deux gendarmes devant le site du Mont-Saint-Michel ce dimanche 22 avril 2018.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 22 avril 2018 à 13h33

Le site du Mont-Saint-Michel (Manche) a été évacué "par précaution" dimanche matin par la gendarmerie, en raison de la présence d'un individu suspect qui aurait menacé de s'en prendre aux forces de l'ordre.

Plusieurs témoins avaient signalé cette personne alors qu'elle rentrait sur le site touristique - l'un des plus visités de France - vers 7h45. Descendu d'une navette menant au site, l'homme se serait "volatilisé" avant l'arrivée des gendarmes.

Suivi grâce à la vidéo-surveillance de la police municipale, il a ensuite été perdu de vue.

L'homme n'a pas été décrit comme armé mais "possède "un sac" selon le préfet de la Manche, Jean-Marc Sabathé, interrogé par BFMTV. Il s'agirait "d'un jeune homme entre 20 et 30 ans qui était habillé d'un t-shirt blanc et un pantalon sombre", d'après une photo prise par un pompier.

Toutes les maisons fouillées

"Il a proféré des menaces assez précises contre les forces de l'ordre", des menaces réitérées quelques minutes plus tard "sur les remparts de la ville", a précisé le préfet. "Par souci de sécurité, j'ai décidé de fermer l'abbaye, où il y a des offices religieux et de faire évacuer les touristes", a-t-il ajouté, précisant que "toutes les maisons avaient été passées au peigne fin".



"Nous allons élargir les recherches et visionner les bandes de vidéosurveillance", a-t-il poursuivi. Une réouverture du site est prévue pour 14h, le préfet se disant "quasiment certain" que l'individu n'est plus présent sur le site. "Le site est dégagé de tout risque pour une réouverture", a-t-il déclaré en début d'après-midi à l'AFP.



Toutes les forces de gendarmerie disponibles sur le Mont-Saint-Michel et sur Avranches sont mobilisées. Un hélicoptère a également été dépêché sur place, tandis que le service de navettes a été stoppé.



"On a été évacué sans savoir trop pourquoi ce matin pendant le petit-déjeuner. On a vu beaucoup de gendarmes. Il n'y a pas eu de mouvement de panique. On était surtout surpris", a témoigné Denis Surfys, journaliste en vacances. Xavier Bailly, administrateur de l'abbaye, est resté confiné chez lui "sur ordre de la gendarmerie". "Je suis serein, j'attends les consignes de la préfecture", a-t-il déclaré par téléphone à l'AFP.

Les piétons séjournant dans les hôtels ont été évacués dans le calme et sans incident. L'Abbaye a été fermée par mesure de précaution et les offices religieux annulés. Plusieurs centaines de touristes qui voulaient passer ce dimanche sur le Mont ont été bloqués. Les navettes du Mont Saint-Michel qui circulent toute les 10 minutes ont été arrêtées.

Classé au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco, l'îlot rocheux où s'élève aujourd'hui l'abbaye du Mont-Saint-Michel est devenu au fil du temps un élément emblématique du patrimoine français qui en fait l'un des sites les plus visités en France avec près de 2,5 millions de touristes chaque année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.