Mont-Saint-Michel : cinq jeunes interpellés alors qu'ils voulaient escalader l'Abbaye

Mont-Saint-Michel : cinq jeunes interpellés alors qu'ils voulaient escalader l'Abbaye©Panoramic

, publié le mardi 02 mars 2021 à 13h02

En quelques jours, samedi 27 février et lundi 1er mars, cinq jeunes ont été interpellés alors qu'ils projetaient d'escalader l'Abbaye du Mont-Saint-Michel (Manche) et de se filmer dans le cadre d'une activité acrobatique appelée Parkour, qui consiste à grimper sur des obstacles, relate France Bleu.

C'est probablement un des plus beaux spots de France. Mais la pratique n'en reste pas moins prohibée.

En l'espace de quelques jours, cinq jeunes d'une vingtaine d'années ont été interpellés alors qu'ils souhaitaient escalader l'Abbaye du Mont-Saint-Michel (Manche). Cette pratique appelée Parkour, une activité acrobatique qui consiste à grimper sur des obstacles, est, dans ce cas, punie par la loi, détaille France Bleu.



En effet, les cinq individus ont été interpellés car cela constitue "une infraction non autorisée dans un lieu historique ou culturel". Samedi 27 février, deux premiers grimpeurs ont accédé au toit de la Merveille, le nom de l'Abbaye, en plus d'un troisième qui filmait la scène avec un drone. Bis repetita lundi 1er mars, deux autres jeunes hommes ont été arrêtés alors qu'ils étaient en pleine ascension, l'un d'eux filmant également la scène.

Jusqu'à 1 500 euros d'amende

Les drones ont été saisis par les forces de l'ordre. Pour ce délit, l'amende peut aller jusqu'à 1 500 euros. Les grimpeurs devront répondre de leurs actes devant le tribunal de Coutances (Manche) en novembre. En revanche, les deux qui filmaient devront se présenter en septembre, dans le cadre du plaider-coupable, une procédure rapide car ils ont reconnu les faits, rapporte France Bleu. Des interpellations qui devraient dissuader d'autres adeptes de ce genre d'activités acrobatiques aussi impressionnantes qu'illégales.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.