Mois sans tabac : la Ligue nationale contre le cancer veut interdire la cigarette autour des écoles

Mois sans tabac : la Ligue nationale contre le cancer veut interdire la cigarette autour des écoles ©Panoramic

publié le dimanche 31 octobre 2021 à 12h30

Pour la 6e édition du mois sans tabac, la Ligue nationale contre le cancer aimerait qu'il soit établi un périmètre de 500 mètres autour des écoles françaises où il sera interdit de fumer, selon Franceinfo et Europe 1. 

La Ligue contre le cancer profite du mois sans tabac, en novembre, pour lancer un appel au gouvernement français. Europe 1 rapporte que l'association "souhaite qu'il soit interdit de fumer aux alentours des 61 510 établissements scolaires français". Et ce, par voie de décret, précise franceinfo.

Auprès d'Europe 1, Yana Dimitrova, chargée de mission prévention à la Ligue nationale contre le Cancer explique l'origine de cette demande, dimanche 31 octobre : "À 17 ans, un jeune sur quatre fume et c'est inconcevable. L'école doit devenir un lieu favorable à la santé. On veut une génération 2030 qui vive sans tabac".


Mais comment comptent-ils mettre en place cette action ? Le professeur Daniel Nizri, président de la Ligue nationale contre le cancer, apporte lors d'une interview sur Franceinfo, des premières précisions : "L'ambition sera d'établir un périmètre de 500 mètres autour des écoles où il sera interdit fumer. Je tiens d'ailleurs à préciser qu'il existe déjà des établissements scolaires en France où la cigarette n'a plus sa place". "Interdire la cigarette à l'extérieur, c'est pour donner une impulsion à la dénormalisation du tabac", estime-t-il par ailleurs. 

Un travail de longue haleine 

En effet, de nombreuses initiatives se développent et chacune des communes délimite à sa façon les espaces non-fumeurs en créant un marquage au sol et en plantant des panneaux d'interdiction aux extrémités des écoles pour faire comprendre aux élèves les plus jeunes que la cigarette ne peut pas leur être bénéfique. Toutefois, établir ce genre de mesure au niveau local prend du temps et coûte de l'énergie. C'est pour cela qu'une généralisation au niveau national serait l'idéal, selon la Ligue nationale contre le cancer.  En 2018, l'École des hautes études en santé publique de Rennes (Ille-et-Vilaine) devenait le premier campus sans tabac avec un objectif de protection des non-fumeurs. À Caen (Calvados), une convention entre la Ville et la Ligue nationale contre le cancer a été signée en 2019 mais ce fut "un travail de longue haleine" selon Ouest-France. Auprès de Franceinfo, Daniel Nizri précise qu'il y a déjà quelques 4 000 espaces sans tabac en France. "Ils sont soit à proximité des établissements d'enseignement, soit au niveau des jardins publics. Huit personnes sur dix sont favorables à ce que ces espaces sans tabac existent", indique-t-il. 

La Ligue nationale contre le cancer compte bien s'appuyer sur le succès du mois sans tabac pour que son appel au gouvernement soit un succès. Depuis sa création en 2016, 1,8 million de Français auraient tenté d'arrêter de fumer. Mais avant tout, il est important de rappeler que 75 000 meurent du tabac chaque année en France. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.