Moins de contraventions pour les voitures de fonction

Moins de contraventions pour les voitures de fonction©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le vendredi 27 avril 2018 à 05h05

L'évolution de la loi, qui oblige l'employeur à donner le nom du contrevenant, influence déjà les comportements, note « Le Parisien ».

Cela représente un vrai changement de mentalité pour les employés conduisant des voitures de fonction et coupables d'infractions. Peu souvent dénoncés par leur entreprise, ils ne risquaient guère qu'une amende. Mais depuis le 1er janvier 2017, la loi oblige les employeurs à indiquer à l'administration qui se trouvait au volant quand le véhicule a été flashé sous peine d'une amende de 3 750 euros. Et ce changement de loi a déjà conduit à une responsabilisation des conducteurs, indique Le Parisien
.

La Sécurité routière note « une baisse notable des infractions routières commises au volant de véhicules

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.