Mobilisation anti pass sanitaire : 200 manifestations prévues samedi

Mobilisation anti pass sanitaire : 200 manifestations prévues samedi
Depuis le 16 août, le pass sanitaire s'applique dans les centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés

publié le vendredi 27 août 2021 à 19h30

C'est le septième week-end de mobilisation consécutif. 

A une semaine de la rentrée scolaire, plus de 200 manifestations sont prévues samedi en France pour s'opposer au pass sanitaire et à la politique du gouvernement face au Covid-19.

Le renseignement territorial s'attend à voir "entre 140.000 et 180.000 manifestants" défiler sur l'ensemble du territoire, dont "12.000 à 20.000" à Paris, a expliqué une source policière à l'AFP.

Cette mobilisation, qui a débuté mi-juillet et est marquée par une forte décentralisation, pourrait donc continuer à se réduire, après déjà deux semaines de repli. Samedi dernier, 175.000 manifestants avaient été recensés par le ministère de l'Intérieur, contre quasiment 215.000 la semaine précédente.


Le pass sanitaire prolongé ?
Le collectif militant Le Nombre jaune, qui publie un décompte ville par ville, avait de son côté comptabilisé 361.818 manifestants "minimum" en France, contre 388.843 la semaine précédente.

Quatre manifestations sont prévues samedi à Paris.

Les deux principales auront lieu à l'initiative d'un mouvement de "gilets jaunes" pour l'une et à l'appel de Florian Philippot, ex-numéro 2 du Front national devenu chef de file du mouvement d'extrême droite les
"Patriotes" pour l'autre. Celui-ci espère relancer la mobilisation à la rentrée, à la faveur d'un "grand événement unique, national, le samedi 4 septembre".

Le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé jeudi que "les dernières réticences sont en train de tomber face au succès du pass sanitaire".

Ce dispositif, à présenter obligatoirement dans les bars, restaurants, transports longue distance ou encore hôpitaux, pourrait être prolongé au-delà du 15 novembre, la limite fixée par la loi, "si le Covid ne disparaissait pas de nos vies", a-t-il averti.

Depuis le 16 août, le pass sanitaire s'applique dans les centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés, dans les départements où le taux d'incidence dépasse les 200 pour 100.000 habitants sur une semaine. Il peut s'agir d'une preuve de vaccination complète, d'un test antigénique de moins de 72 heures ou d'une preuve de maladie dans les six derniers mois.

A partir de lundi, le pass sanitaire s'imposera également aux salariés des lieux où il est demandé aux clients. Les employés refusant de le présenter pourront voir leurs contrats de travail suspendus.

Plus de sept personnes sur dix ont reçu au moins une dose de vaccin en France, et plus de six sur dix sont totalement vaccinées, selon le ministère de la Santé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.