Miss Nord-Pas-de-Calais, Maëva Coucke, élue Miss France 2018

Chargement en cours
 Miss Nord-Pas-de-Calais Maeva Coucke est couronnée Miss France 2018 par Alicia Aylies Miss France 2017 le 16 décembre 2017 à Châteauroux

Miss Nord-Pas-de-Calais Maeva Coucke est couronnée Miss France 2018 par Alicia Aylies Miss France 2017 le 16 décembre 2017 à Châteauroux

1/4
© AFP, GUILLAUME SOUVANT
A lire aussi

AFP, publié le dimanche 17 décembre 2017 à 05h21

Miss Nord-Pas-de-Calais, Maëva Coucke, 23 ans, a été élue Miss France 2018, samedi à Châteauroux (Indre), succédant à la Guyanaise Alicia Aylies, lors d'une soirée dédiée à la cause des femmes.

La jeune femme, 1,76 m, étudiante en première année de licence de droit, a devancé Miss Corse, première dauphine, Miss Ile-de-France, deuxième dauphine et Miss Champagne-Ardenne et Miss Réunion, les deux dernières finalistes. 

Trente femmes de 18 à 24 ans prétendaient au titre, à l'occasion de la 88e cérémonie des Miss France diffusée en exclusivité sur TF1.

- 'Message aux Français'-

Deux mois après le déclenchement de l'affaire Harvey Weinstein, la cérémonie a été dédiée à la lutte contre les violences faites aux femmes, par Sylvie Tellier, Miss France 2002 et directrice générale de la société Miss France.

Un clip en noir et blanc intitulé "Les miss se mobilisent contre les violences faites aux femmes" a été diffusé juste avant le défilé en maillots de bain. "Je suis libre de choisir qui je veux, libre de dire non... Je suis forte, confiante, je suis belle, je suis moi", pouvait-on entendre dans cette courte vidéo. 

"Il ne faut pas oublier que l'année dernière en France, tous les trois jours, une femme est morte sous les coups de son mari", a ensuite rappelé Iris Mittenaere, Miss France 2016 sacrée Miss Univers en 2017. "Miss France se doit de soutenir cela, cette cause", a-t-elle ajouté.

L'annonce du thème de l'émission n'avait pas convaincu les associations féministes qui voient dans la cérémonie une célébration de la "femme objet". 

La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, avait cependant salué une occasion "de sensibiliser un grand nombre de familles assises devant leurs téléviseurs".

"Les Miss peuvent envoyer un message à tous les Français!", a-t-elle déclaré dans Le Parisien-Aujourd'hui en France de samedi.

Fin octobre, l'élection de Miss Pérou, retransmise en direct à la télévision, avait été utilisée par les candidates pour dénoncer les violences faites aux femmes. 

"Mon nom est Camila Canicoba et mes mensurations sont 2.202 féminicides en neuf ans dans mon pays", avait lancé une candidate.

"Une fillette meurt toutes les dix minutes (dans le monde) victime de l'exploitation sexuelle", "plus de 70% des femmes au Pérou sont victimes de harcèlement de rue", "81% des auteurs d'agressions sexuelles sur des jeunes filles de moins de 5 ans sont proches de la famille", ont alors enchaîné d'autres jeunes femmes en robes à paillettes dorées.

- Fêtes populaires -

Cette 88e édition de Miss France avait aussi été placée sous le signe des fêtes populaires, avec un jury coprésidé par le couturier Jean Paul Gaultier et Iris Mittenaere. 

Les chanteuses Nolwenn Leroy et Lorie Pester, l'humoriste Anne Roumanoff, le rugbyman Vincent Clerc et le comédien espagnol Agustin Galiana, comptaient aussi parmi les jurés. Le chanteur britannique Ed Sheeran était l'invité d'honneur de la cérémonie. 

Jean-Pierre Foucault a animé cette soirée pour la 23e fois. La dernière édition avait attiré pas moins de 7,6 millions de téléspectateurs.

Les grandes fêtes françaises comme le 14-juillet, le Carnaval de Nice ou les fêtes foraines ont été évoquées tout au long de la cérémonie par les prétendantes mises en scène dans une dizaine de tableaux chorégraphiés.  

A égalité, le jury et les téléspectateurs ont désigné les cinq finalistes parmi douze candidates sélectionnées par les organisateurs.

Les téléspectateurs avaient toutefois le dernier mot pour désigner seuls la lauréate et ses deux dauphines, en votant par téléphone et SMS. Auparavant, les téléspectateurs pouvaient poser des questions aux finalistes depuis les réseaux sociaux.

L'an dernier, Alicia Aylies avait été la première Miss Guyane à décrocher la couronne.

 
319 commentaires - Miss Nord-Pas-de-Calais, Maëva Coucke, élue Miss France 2018
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]