Miss France : les candidates plus diplômées que la moyenne des Françaises

Miss France : les candidates plus diplômées que la moyenne des Françaises
Une majorité des Miss se destinent à travailler dans le secteur du commerce ou de la gestion (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le samedi 16 décembre 2017 à 20h18

Parmi les candidates au titre de Miss France 2018, 28 sur 30 sont encore étudiantes. Du CAP au master 2, les Miss sont toutes détentrices d'au moins un diplôme, selon Le Figaro.





La plupart sont d'ailleurs engagées dans des cursus longs. 23 candidates étudient ainsi en Licence ou en Master, révèle BFMTV.

À titre de comparaison, les jeunes françaises de la même tranche d'âge ne sont qu'un tiers à poursuivre leurs études au-delà du bac + 2. Cette année, Miss Bretagne, Caroline Lemée, est la seule à ne pas faire d'études supérieures. La jeune femme de 24 ans est titulaire d'un CAP esthétique.

LE SECTEUR DU COMMERCE TRÈS REPRÉSENTÉ

Contrairement aux idées reçues, seules trois des candidates au titre de Miss France 2018 s'orientent vers une carrière dans les métiers du luxe, du tourisme et de l'hôtellerie, contre 11 candidates l'année dernière.

Cette année, une majorité des Miss se destinent à travailler dans le secteur du commerce ou de la gestion. C'est notamment le cas de la Miss Corse, Eva Colas, 21 ans, admise dans un prestigieux magistère à l'Institut de Gestion du Patrimoine de l'école Paris Dauphine.

Un niveau d'études qui se retrouves aussi chez les Miss couronnées. Ainsi, sur les dix dernières Miss France, sept d'entre elles poursuivaient des études supérieures lorsqu'elles ont été élues.

Alicia Aylies, Miss France 2017 était en première année de Licence de droit à l'université de Cayenne. La précédente, Iris Mittenaere, devenue Miss Univers, était, elle, en 5e année de chirurgie dentaire. Un cursus qu'elle souhaite d'ailleurs reprendre bientôt.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU