Miss France 2018 : la phrase polémique de Maëva Coucke

Miss France 2018 : la phrase polémique de Maëva Coucke
Maëva Coucke élue Miss France 2018, reçoit la couronne des mains de sa prédécesseure Alicia Aylies, le 16 décembre 2017.

Orange avec AFP, publié le dimanche 17 décembre 2017 à 08h30

MISS FRANCE - Maëva Coucke a provoqué l'indignation et a été accusée de racisme sur les réseaux sociaux pour avoir qualifié les cheveux de Miss France 2017, Alicia Aylies, de "crinière de lionne".

La phrase n'est pas passée auprès des internautes. Maëva Coucke, Miss Nord-Pas-de-Calais et nouvelle Miss France 2018, a provoqué une polémique avant même d'être élue pour ses propos sur les cheveux de sa prédécesseure, la Guyanaise Alicia Aylies, lors de la cérémonie samedi 16 décembre.

Sélectionnée parmi les 12 finalistes, la jeune femme de 23 ans a été invitée à s'exprimer au micro de Jean-Pierre Foucault et s'est amusée de sa rousseur en soulignant les différentes couleurs de cheveux des Miss France. "Après une blonde, une brune, une miss à la crinière de lionne, pourquoi pas une rousse", a-t-elle déclaré.

Une comparaison animale jugée raciste par des spectateurs qui ont fait part de leur colère sur Twitter.












Elue au terme d'une soirée dédiée à la cause des femmes, Maëva Coucke, 1,76 m, étudiante en première année de licence de droit, a devancé Miss Corse, première dauphine, Miss Ile-de-France, deuxième dauphine et Miss Champagne-Ardenne et Miss Réunion, les deux dernières finalistes.

Trente femmes de 18 à 24 ans prétendaient au titre, à l'occasion de cette 88e cérémonie qui s'est déroulée à Châteauroux (Indre).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU