Minute de silence à l'Assemblée nationale en mémoire du militaire français tué au Mali

Minute de silence à l'Assemblée nationale en mémoire du militaire français tué au Mali
L'Assemblée nationale, pendant une minute de silence en mémoire des victimes de l'attentat d'Orlando, en 2016 (illustration)
A lire aussi

, publié le mercredi 03 avril 2019 à 16h45

Le médecin militaire Marc Laycuras est décédé en intervention mardi 2 avril, pendant une opération contre "des groupes armés terroristes".

L'Assemblée nationale a observé une minute de silence en hommage au médecin militaire français "mort au combat" au Mali. En l'absence de Richard Ferrand, c'est le vice-président de l'Assemblée nationale Sylvain Waserman qui a mené l'hommage. "J'aimerais rendre un hommage au médecin militaire capitaine Marc Laycuras de l'opération Barkhane mort au combat hier au Mali", a t-il déclaré à l'ouverture de la séance des questions au gouvernement, mercredi 3 avril.


"Certains d'entre nous le connaissaient personnellement, nous nous associons tous à la douleur de la famille. Je vous propose un moment de silence en sa mémoire", a ajouté Sylvain Waserman, en hommage au militaire décédé la veille. L'officier, âgé de 30 ans, a été tué à la suite "du déclenchement d'un engin explosif improvisé" au passage de son véhicule blindé, lors d'une opération de lutte "contre les groupes armés terroristes", selon l'Elysée et l'état-major des Armées.


Il est le 24e militaire français décédé au Mali depuis l'intervention française Serval en 2013 dans ce pays, suivie de l'opération antiterroriste Barkhane élargie à cinq pays du Sahel en 2014, selon l'état-major.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.