Mineurs de Calais: France Terre d''Asile appelle à l'accélération des procédures partout en France

Mineurs de Calais: France Terre d''Asile appelle à l'accélération des procédures partout en France

Des migrants regroupés près d'un parking à Calais, le 12 janvier 2018

AFP, publié le vendredi 19 janvier 2018 à 14h01

Londres s'est engagée jeudi à raccourcir les délais de traitement des demandes d'asile, notamment pour les mineurs isolés étrangers, conformément aux attentes de la France.

Environ 450 mineurs étrangers isolés vivent dans le Pas-de-Calais, dans les campements et les centres d'accueil: des jeunes d'origine d'Érythrée, d'Afghanistan, d'Éthiopie, principalement des garçons âgés en moyenne de 16 ans qui veulent rejoindre l'Angleterre, selon Jean-François Roger, directeur départemental de France terre d'asile, association chargée des mineurs dans le département.

Pour lui, l'accélération de l'instruction des demandes est une "bonne chose", mais elle devrait concerner tout le territoire et pas seulement le Pas-de-Calais.

Question: Quelle est la particularité du Pas-de-Calais ? 

Réponse: "On constate dans le département une augmentation importante du nombre de mineurs mis à l'abri: nous sommes passés de 300 en 2012 à plus de 2.000 l'an dernier. Cela s'explique par les flux migratoires qui se sont amplifiés à Calais en 2015 et 2016 et qui se sont réduits en 2017, mais avec un pourcentage de mineurs encore assez prégnant. 

Dans le département, nous sommes face à des jeunes qui ont vocation à aller en Angleterre et non à rester en France. Alors que dans les autres départements, les mineurs voulant se rendre en Angleterre ne font que passer, nous sommes ici la dernière frontière à franchir, qui peut prendre plusieurs mois. Cela implique alors d'avoir un dispositif suffisant pour les accueillir. 

Par ailleurs, le département du Pas-de-Calais doit accueillir à la fois les mineurs du Pas-de-Calais et donc du Calaisis, mais aussi 2,57% des mineurs arrivant sur le territoire national à cause de la répartition de la prise en charge des mineurs isolés étrangers."

Q: Quels sont les dispositifs pour les mineurs isolés dans ce département? 

R: "France terre d'asile dispose de 150 places pour les mineurs isolés stabilisés sur le territoire national à Arras, Saint-Omer et Liévin.

L'association a également un dispositif d'hébergement d'urgence de 80 places qui a accueilli en 2017 2.215 mineurs isolés étrangers. 

Dans ce centre, il s'agit essentiellement de mineurs en transit qui sont sur un parcours migratoire vers l'Angleterre, ils viennent donc essentiellement pour se reposer, reprendre des forces... et repartent. Parmi eux, 30% font le choix de se stabiliser sur le territoire national. 

Malgré les informations que nous leur donnons sur leurs droits, notamment sur l'asile, ils restent souvent convaincus par l'attrait britannique pour différentes raisons notamment celle de la langue et ils pensent qu'ils pourront y travailler plus facilement.

Mais certains jeunes finissent par choisir la France par dépit: ils tentent le passage à plusieurs reprises en vain et, du fait des conditions de vie difficiles sur Calais, par fatigue, ils finissent par faire le choix de se stabiliser en France."

Q: Londres s'est engagé à accélérer les procédures pour les mineurs, qu'en pensez-vous ? 

R: "Qu'elles soient accélérées est une bonne chose. La priorité étant pour nous que ces procédures accélérées soient réalisables de n'importe où en France, pas uniquement pour les mineurs présents à Calais, où, historiquement, il y a eu plus de demandes, parce qu'il y a des équipes dédiées. On ne sait pas si cela va être le cas. En 2017, 19 mineurs isolés de Calais ont bénéficié du rapprochement familial pour la Grande-Bretagne. En 2016, avant le démantèlement de la +Jungle+, il y avait un partenariat entre autorités françaises et britanniques: un peu moins de 400 avaient pu entrer dans cette procédure de rapprochement, en quelques semaines."

Propos recueillis par Zoé LEROY

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
44 commentaires - Mineurs de Calais: France Terre d''Asile appelle à l'accélération des procédures partout en France
  • France plutôt terre d'accueil pour l'importation des conflits !

  • bravo macron vous avez réussi à obtenir de théresa MAY qu'elle durcisse les contrôles à la frontière pour la rendre imperméable comme vous l'avez si bien indiqué dans votre conférence de presse, car ainsi la totaliié des immigrés clandestins resteront en france comme vous le souhaitez, il en sera de même pour les études des dossiers plus vite étudiés, plus vite refusés, ils resterons comme cela en france, car nous avons 100 fois les moyens de tous les acceuillir. Encore un très grand bravo pour votre fermeté

  • france terre d'asile.... impossible de connaitre la hauteur des subventions publiques

  • Oui, oui, s'il vous plait, accélérez les procédures pour que je puisse enfin accéder au logement HLM que j'attends depuis 10 ans !

  • avatar
    sansdentmaishonnete  (privé) -

    c'est une affaire prévue de longue date , voilà pourquoi on a laissé se désindustrialiser le département , sans proposer des subventions alléchantes aux entreprises qui voudraient s'installer chez nous , comme l'état le décide souvent pour d'autres région de France , et qu'on qualifie de zone franche ! Non , au contraire on a parlé du sale temps , de la pluie et comme a dit catherine deneuve , après avoir empoché des centaines de milliers d'euros de subvention pour un film tourné dans la région : " ces moche , c'est sale comme , les gens et toujours du temps exécrable : merci miss monde ! y a que sa belle subvention qui n'était pas sale et moche !Ce sot des gens comme elles qui ont fait de la mauvaise pub , et voilà où nous e sommes aujourd'hui !
    on a voulu laisser place libre dans la région , dans le but de faire un grand camps régional pour les migrants , qu'on le veuille ou non : c'est la vérité !L'état a depuis longtemps désigné notre département , comme étant sacrifié à la cause ... d'ailleurs l'Angleterre à posé sa frontière à Calais en 2003 , donc c'était prévu déja avant de 2003 , que le département serait destiné à cette cause ... sans l'avouer aux habitants , qui ont acheté ou bati leurs logements , et qui se retrouvent dans l'impossibilité de partir , et laissés et abandonnés à leur triste sort: Voir sur le net :" Les français , les oubliés de Calais "

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]