Millas, le traumatisme

Millas, le traumatisme©Capture vidéo

Source BFMTV, publié le dimanche 17 décembre 2017 à 11h13

Jeudi 14 décembre, une collision entre un bus scolaire et un TER a eu lieu à Millas, dans les Pyrénées-Orientales. Un bilan lourd de cinq enfants tués parmi les 24 personnes impliquées.

Ce drame a de ce fait créé des traumatismes dans la ville.



"Dire que notre tristesse et notre douleur sont immenses est un euphémisme", écrit le maire de Saint-Féliu-d'Avall, d'où sont originaires les 23 enfants victimes de la catastrophe. "Saint-Feliu pleure", ajoute le maire Robert Taillant, "la commune est en deuil, les élus sont en deuil, la population est en deuil, nous sommes à côté des familles des victimes quelle que soit la gravité de leur état". À Saint-Feliu, le village qui pleure "ses petitous", une veillée de prières sera présidée dimanche soir par l'évêque de Perpignan Mgr Norbert Turini en l'église Saint-André. Le matin, le prêtre de la paroisse dira une messe en mémoire des jeunes disparus. Toutes les manifestations festives sont annulées, la fête des écoles, le goûter de Noël, le concert de Noël, les vœux du maire. Et les magasins ont décroché leurs décorations de Noël.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU