Militaires renversés à Levallois-Perret : un "énorme bruit" et des soldats "à terre", racontent les témoins

Militaires renversés à Levallois-Perret : un "énorme bruit" et des soldats "à terre", racontent les témoins
À Levallois-Perret, des militaires sécurisent la zone où leurs collègues ont été percutés par une voiture, le 9 août 2017
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 09 août 2017 à 12h00

Les témoignages affluent après l'attaque qui a visé des militaires de l'opération Sentinelle mercredi 9 août dans les Hauts-de-Seine.

"Vers 7h40 ce matin, j'ai entendu un énorme bruit, j'ai d'abord cru qu'un échafaudage était mis en place", a raconté un habitant du quartier, Thierry Chappé.

Sans être témoin de l'impact, ce résidant de la place de Verdun à Levallois-Perret, où se sont produits les faits, a vu depuis son balcon "deux militaires à terre, semblant inanimés", entourés d'une dizaine d'autres soldats.



Au micro de BFMTV, une autre voisine des lieux a expliqué avoir été sortie du sommeil par le bruit sourd. "J'étais en train de dormir (...) et j'ai entendu comme un bruit de bombe". "Je suis choquée, j'ai vu toute la scène", a déclaré cette levalloisienne. Une passante raconte avoir vu l'arrivée de dizaines de véhicules de police et de secours, intervenus rapidement sur place. Selon elle, le quartier est "plutôt calme" et "hyper sécurisé". "Il y a la mairie, un lieu juif tout près où (les militaires) sont en faction", a-t-elle explique. "On ne comprend pas ce qui s'est passé, que ça puisse se passer en bas de chez nous."

Six militaires ont été blessés, dont trois plus grièvement, a détaillé la ministre des Armées Florence Parly. Toutefois leur pronostic vital n'était pas engagé. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête, qui porte sur des faits de "tentative d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique en lien avec une entreprise terroriste".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU