Migrants : des enfants forcés de se prostituer pour passer la frontière franco-italienne

Migrants : des enfants forcés de se prostituer pour passer la frontière franco-italienne
La frontière française à Vintimille (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le dimanche 29 juillet 2018 à 07h00

Plus de 16.500 migrants, dont un quart d'enfants, auraient franchi Vintimille depuis un an.

De nombreux mineurs seraient contraints de se prostituer pour pouvoir traverser la frontière franco-italienn à en croire l'ONG Save the Children Italia, reprise par le Corriere en Italie ou encore le Guardian, au Royaume-Uni.



Les migrants, principalement des jeunes filles, doivent en effet dépenser entre 50 et 150 euros afin d'être conduits jusqu'en France, rapporte le quotidien britannique. Une somme dont les enfants ne disposent pas.

Des migrants non accompagnés

Sans argent, ils sont donc contraints de se prostituer. D'après un rapport de l'ONG, plus de 1.900 jeunes filles auraient ainsi été victimes d'exploitation sexuelle à travers le pays entre janvier 2017 et mars 2018, dont 160 enfants.



"De très jeunes filles, particulièrement exposées, composent un flux invisible de migrants mineurs non accompagnés qui transitent du nord de l'Italie pour tenter de retrouver leurs proches dans d'autres pays européens. Elles sont privées du droit à voyager de manière sécurisée et légale", dénonce Raffaela Milano, directrice des programmes Italie-Europe de Save the Children.

Selon l'organisation humanitaire, les choses auraient empiré depuis le démantèlement du camp de migrants de la rivière Roya, aux abords de Vintimille.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU