Michel Serres : "Le monde n'est pas bon, mais il est meilleur qu'avant"

Michel Serres : "Le monde n'est pas bon, mais il est meilleur qu'avant"©FRANCEINFO
A lire aussi

franceinfo, publié le mardi 21 novembre 2017 à 17h04

Dans son ouvrage, le philosophe Michel Serres revient sur le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui à celui d'il y a 50 ans. "Par exemple sur le travail. Il était dix fois plus pénible. Aujourd'hui c'est beaucoup remplacé par les machines. On se levait à 5 h du matin pour charger des camions," explique-t-il sur le canapé gris de ":L'éco", mardi 21 novembre. 

"Un phénomène des médias"
Michel Serres poursuit en expliquant que selon lui, cette mélancolie provient des médias. "On vous apprend toujours les attentats, les catastrophes, les morts etc. Et cela entretient la mélancolie chez les auditeurs."

L'art d'enfoncer les portes ouvertes ? L'écrivain répond à la Question qui fâche : "les portes étaient fermées et verrouillées. Tout le monde est persuadé que je me trompe,…

Lire la suite sur Franceinfo

 
5 commentaires - Michel Serres : "Le monde n'est pas bon, mais il est meilleur qu'avant"
  • Je crois qu'il vit dans son passé, depuis plus15ans il n'y a que des guerres

  • Meilleur pour lui peut-être.
    J'ai bossé à la chaîne, fait la plonge, les 3 huit, déchargé camions et wagons, vendu des journaux, je ne m'en suis jamais plaint, avec peu, on pouvait survivre.
    La différence, par rapport à aujourd'hui, c'est que le travail était là, même si il était dur, et on pouvait espérer progresser socialement.
    Le SMIC permettait de vivre, il y avait les heures sup, ok, il n'y avait pas d'ordi, portable et télé couleur, mais le monde était ouvert.
    Alors là, des stages de formations inutiles qui ne mènent à rien, une dette faramineuse, chaque année plus de personnes pauvres et sans emploi, des communautés qui ne s'intègrent pas, des SDF, migrants tels que l'on n'en avait jamais vus, je ne sais pas où ce philosophe a vu que le monde est meilleur aujourd'hui.

    Totalement de votre avis.

  • Chère Dame Hemeline, c'est votre droit d'être inculte. Mais svp, n'insultez pas un grand philosophe que seule la France sait produire. Faites une petite rechercher et si vous avez le courage de lire (vous verrez, il est accessible même à des gens qui n'ont pas été bons à l'école.). Selon vous il ne faudrait pas progresser techniquement... comme c'était mieux avant, avec les Cro Magnons. Non mais c'est vrai quoi.
    C'était mieux avant car les femmes n'avaient pas le droit de vote étaient soumises au chef de famille (allez revoir Tartuffe). Je en sais pas si vous êtes chrétienne, mais sachez la femme chrétienne n'avait pas d'âme au Moyen Age, car le Pape avait décidé. Belles époques hein! c'était mieux avant.

  • Le philosophe aux lunettes roses. Il en a bien vécu de ses visions euphoriques. Droits d'auteur, télé, considération générale. On lui souhaite une longue vie pour voir à quel point ce sera mieux encore sous peu! Il n'y a que son physique qui ne soit pas conforme à ses constatations; il était mieux avant.

  • avatar
    Dame-Hermeline  (privé) -

    Le jour où on aura besoin de l'avis d'un privilégié qui est juste payé pour penser (et encore...), on le lui fera savoir. Oh ben c'est sûr, M. Serres, que le travail est moins pénible : il n'y en a plus. Et ce, justement, en partie à cause de la robotisation massive des postes. Sérieux, il a conscience des énormités qu'il profère ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]