Michel Fourniret enterré dans un cimetière parisien aux frais de la municipalité

Michel Fourniret enterré dans un cimetière parisien aux frais de la municipalité©Capture d'écran Google Street View

publié le mercredi 26 mai 2021 à 20h50

Le Parisien révèle que Michel Fourniret, décédé le 10 mai dernier à l'âge de 79 ans, a été enterré dans la plus grande discrétion, mercredi 19 mai. Aucun de ses proches n'ayant réclamé sa dépouille, le tueur en série a été inhumé au cimetière parisien de Thiais. 

Condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 2008, Michel Fourniret est décédé lundi 10 mai, à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

La dernière demeure de "l'Ogre des Ardennes" est désormais connue : comme le dévoile Le Parisien, le tueur en série a été enterré au cimetière parisien de Thiais, situé dans le Val-de-Marne, mercredi 19 mai. Un lieu choisi par défaut.   



Né en 1942 à Sedan (Ardennes), Michel Fourniret n'avait en effet pas laissé de dernière volonté. L'administration a donc contacté Nicole Clerget, son ex-femme, qui avait divorcé en 1984. Celle-ci a catégoriquement refusé de récupérer la dépouille du pédocriminel. "La seule solution, c'est la fosse commune. Pas question qu'il repose auprès de nous", a-t-elle ainsi affirmé au Parisien. Finalement, après un délai légal de dix jours durant lesquels personne n'a réclamé le corps du défunt, la mairie de Paris a dû prendre les choses en mains.

La municipalité obligée de financer l'inhumation 

Michel Fourniret étant décédé dans la capitale, c'est finalement là qu'il a été inhumé, dans le carré des indigents du cimetière de Thiais. Et comme aucun proche ne s'est manifesté, c'est la municipalité qui a été tenue d'assumer les frais de cet enterrement, assuré dans la plus grande discrétion. Comme le rappelle le quotidien, la mairie de Strasbourg (Bas-Rhin) avait été confrontée à un cas de figure similaire en 2018, puisqu'elle avait dû prendre en charge l'inhumation de Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat du marché de Noël. 

Le "Tueur des Ardennes" s'est éteint à l'âge de 79 ans, sans avoir révélé où il avait caché le corps d'Estelle Mouzin. Seule Monique Olivier est maintenant en mesure d'aider les enquêteurs à retrouver mes restes de la jeune fille, disparue le 9 janvier 2003 à Germantes (Seine-et-Marne). L'ancienne épouse de Michel Fourniret doit justement être entendue, à partir de jeudi 27 mai, par la juge en charge de cette affaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.