Michel Drucker snobé par de très grands groupes industriels

Michel Drucker snobé par de très grands groupes industriels©Wochit

, publié le mardi 08 janvier 2019 à 13h00

Le 25 décembre dernier, Michel Drucker présentait "Noël avec nos soldats" sur France 2, enregistré depuis une base en Côte-d'Ivoire. Un programme censé promouvoir les opérations extérieures des militaires français.

Résultat : une faible audience, moins de 10%, loin derrière les autres grandes chaînes nationales. Mais surtout, une brouille entre la production du programme et les groupes industriels de défense. Le journal La Tribune en dit plus.

Ce n'est pas l'amour fou entre Tim Newman, producteur de "Noël avec les soldats", et les groupes industriels de la défense. La raison ? Ils auraient refusé de participer financièrement à l'émission. Tim Newman aurait demandé 450 000 euros aux industriels de ce secteur pour financer le programme, 30 000 euros pour chaque industriel, tels qu'Airbus, Dassault Aviation, MBDA, Nexter ou encore Naval Group. Le devis initial de l'émission était estimé à 1 million d'euros, selon La Tribune.



L'ensemble des groupes sollicités ayant répondu négativement, France Télévisions a dû sortir 200 000 euros pour éviter l'annulation de dernière minute. La maison de production de Tim Newman, baptisée STH 255, a quant à elle participé à hauteur de 350 000 euros. En effet, il était hors de question que le ministère des Armées mette la main à la poche dans un contexte de crise budgétaire.

Tim Newman s'est dit "très déçu", avant d'ajouter qu'un programme tel que "Noël avec nos soldats" serait le dernier du genre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.