Meurtre de Mireille Knoll : un nouvel élément décisif pourrait relancer le dossier

Meurtre de Mireille Knoll : un nouvel élément décisif pourrait relancer le dossier
©Panoramic

publié le vendredi 22 octobre 2021 à 12h20

Le 23 mars 2018, Mireille Knoll a été retrouvée dans son appartement du 11e arrondissement de Paris, lardée de coups de couteau et partiellement calcinée. Trois ans après ce meurtre à caractère antisémite, la potentielle arme du crime aurait été retrouvée, selon les informations de BFM TV.

C'est un meurtre qui a suscité une vive émotion. Mireille Knoll, âgée de 85 ans, et survivante de la Shoa, avait été retrouvée dans son appartement après avoir vécu un terrible calvaire. Un assassinat dans lequel la charge antisémite a été retenue. Deux suspects sont actuellement mis en examen pour ce crime odieux : Yacine Mihoub et Alex Carrimbacus. Alors que les deux hommes s'accusent mutuellement d'avoir porté les coups fatals, un élément pourrait relancer l'enquête et enfin alerter sur le principal auteur de cette attaque à l'arme blanche.


Des traces de sang retrouvées sur un couteau correspondant à celui du crime

D'après les informations de BFM TV, un couteau présentant des traces de sang aurait été retrouvé sous la machine à laver du frère de Yacine Mihoub. Fait accablant, car ce dernier avait passé la nuit chez son frère après le meurtre de Mireille Knoll. Cette découverte accrédite la version d'Alex Carrimbacus, qui clame son innocence depuis le début de cette affaire. Contacté par la chaîne de télévision, l'avocat de la victime, Gilles-William Goldnadel a confirmé l'information et a expliqué "que cela ne changerait rien" et que "c'est un élément accablant de plus". Malgré la correspondance avec l'arme du crime, aucun profil génétique intéressant n'aurait été retrouvé. En revanche, des traces de sang ont été détectées, et sont en cours d'analyse. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.