Meurtre d'Angélique : pour Nicole Belloubet, il n'y a pas eu "d'irrégularités juridiques" dans le suivi du suspect

Meurtre d'Angélique : pour Nicole Belloubet, il n'y a pas eu "d'irrégularités juridiques" dans le suivi du suspect©LUDOVIC MARIN / AFP

franceinfo, publié le dimanche 06 mai 2018 à 14h31

David Ramault, mis en examen pour la séquestration, le viol et le meurtre d'Angélique, à Wambrechies près de Lille (Nord), a déjà été condamné en 1996 pour "viol avec arme sur mineure de moins de 15 ans", "attentats à la pudeur aggravés" et "vol avec violence". Invitée de l'émission "On n'est pas couché", diffusée samedi 5 avril sur France 2, la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, a indiqué "[ne pas avoir] le sentiment qu'il y ait eu d'irrégularités juridiques" concernant le suspect.

"Comme tous les Français, j'ai été bouleversée par ce qui est arrivée à cette enfant", a indiqué la ministre. Toutefois, même si "la personne qui est inculpée a effectivement déjà été condamnée pour un premier viol il y a 24 ans", mais assuré que David Ramault avait fait

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.