Meurtre d'Andy : "Les gens filmaient au lieu de porter secours à mon fils"

Meurtre d'Andy : "Les gens filmaient au lieu de porter secours à mon fils"©Capture Le Parisien TV

Source Le Parisien, publié le jeudi 18 janvier 2018 à 22h04

Linda Brigitte, mère du jeune homme poignardé à mort vendredi par un déséquilibré à la station RER de Châtelet-Les Halles est en colère contre les témoins qui n'ont rien fait pour l'aider.



Une semaine jour pour jour qu'elle a perdu son "sourire Colgate". C'est comme ça que Linda Brigitte, 43 ans, appelait Andy, l'aîné de ses trois enfants âgé de 22 ans.

Elle se souvient : "Il souriait tout le temps, même quand ça n'allait pas. Il tenait ça de moi." Le sourire d'Andy s'est effacé à jamais vendredi dernier alors qu'il passait par les couloirs de la station RER de Châtelet-Les Halles (Paris Ier). Ce soir-là, Andy devait retrouver un ami après le travail à Châtelet. Il était déjà rentré à Grigny (Essonne) où sa tante l'hébergeait quand il a pris le RER D pour retourner à Paris.

C'est dans le ventre de la capitale qu'il croise son agresseur : celui-ci, originaire de Melun (Seine-et-Marne) l'aurait poignardé parce qu'Andy l'aurait bousculé dans un couloir. Le jeune homme, mécanicien de profession arrivé de Martinique il y a quatre ans, se vide de son sang devant la foule d' heure de pointe. L'agonie est diffusée en direct sur les réseaux sociaux.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU