Meurtre d'Andy : "Les gens filmaient au lieu de porter secours à mon fils"

Meurtre d'Andy : "Les gens filmaient au lieu de porter secours à mon fils"©Capture Le Parisien TV

Source Le Parisien, publié le jeudi 18 janvier 2018 à 22h04

Linda Brigitte, mère du jeune homme poignardé à mort vendredi par un déséquilibré à la station RER de Châtelet-Les Halles est en colère contre les témoins qui n'ont rien fait pour l'aider.



Une semaine jour pour jour qu'elle a perdu son "sourire Colgate". C'est comme ça que Linda Brigitte, 43 ans, appelait Andy, l'aîné de ses trois enfants âgé de 22 ans.

Elle se souvient : "Il souriait tout le temps, même quand ça n'allait pas. Il tenait ça de moi." Le sourire d'Andy s'est effacé à jamais vendredi dernier alors qu'il passait par les couloirs de la station RER de Châtelet-Les Halles (Paris Ier). Ce soir-là, Andy devait retrouver un ami après le travail à Châtelet. Il était déjà rentré à Grigny (Essonne) où sa tante l'hébergeait quand il a pris le RER D pour retourner à Paris.

C'est dans le ventre de la capitale qu'il croise son agresseur : celui-ci, originaire de Melun (Seine-et-Marne) l'aurait poignardé parce qu'Andy l'aurait bousculé dans un couloir. Le jeune homme, mécanicien de profession arrivé de Martinique il y a quatre ans, se vide de son sang devant la foule d' heure de pointe. L'agonie est diffusée en direct sur les réseaux sociaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.