Meurtre d'Alexia Daval : "Ma belle-famille savait tout", affirme Jonathann

Meurtre d'Alexia Daval : "Ma belle-famille savait tout", affirme Jonathann
Jonathann Daval lors d'une conférence de presse à Gray, le 2 novembre 2017.

Orange avec AFP, publié le vendredi 13 juillet 2018 à 07h39

Le meurtrier présumé d'Alexia Daval, qui avait avoué le meurtre de sa femme, accuse désormais la famille de la jeune femme d'avoir mis en scène son décès.

Le 27 juin dernier, Jonathann Daval, principal suspect dans le meurtre de sa femme Alexia Daval, revenait sur ses aveux, affirmant que c'était son beau-frère, le mari de Stéphanie Gay, la sœur aînée de la victime, qui avait tué la jeune femme lors d'une dispute familiale, le 27 octobre 2017.



"Ma belle-famille savait tout" des détails de cette nuit, a affirmé cet informaticien de 34 ans, face au juge, rapporte Le Parisien jeudi 12 juillet.

Un "pacte secret"

Selon le meurtrier présumé, les membres de la famille d'Alexia Daval, ses parents, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, ainsi que sa sœur et son mari, Stéphanie et Grégory Gay, auraient alors conclu un "pacte secret".

Tous auraient alors décidé de mettre en scène la mort de la jeune femme avec le prétexte du jogging puisque la jeune femme portait justement un survêtement ce soir-là. Ils auraient également décidé que c'était à Jonathann de s'occuper de faire disparaître le corps.



Ce dernier affirme ainsi avoir mis au courant sa belle-famille. Il estime que son beau-frère aurait brûlé le corps d'Alexia afin de faire disparaître ses traces ADN.

En détention provisoire depuis le 30 janvier dernier, Jonathann Daval est mis en examen pour "meurtre aggravé par conjoint", un crime passible de la réclusion criminelle à perpétuité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.