Meurtre d'Alexia Daval : les habitants de Gray-la-ville sous le choc

Meurtre d'Alexia Daval : les habitants de Gray-la-ville sous le choc
Les habitants se sont mobilisés pour retrouver le corps de la jeune femme, le 30 octobre 2017.

publié le mercredi 01 novembre 2017 à 10h52

A Gray-la-ville, en Haute-Saône, où le corps d'Alexia Daval, disparue après son jogging samedi matin, a été retrouvé brûlé, les habitants sont effondrés, rapporte Le Parisien, mercredi 1er novembre.



Pour aider les proches de la jeune femme, une cellule psychologique a été installée dans la commune de 6 000 habitants, notamment pour accompagner ses collègues, très affectés par la disparition de la jeune banquière.

"J'AI BEAUCOUP DE PEINE"

"Depuis hier, j'ai en tête cette image d'elle, gamine, qui venait avec sa soeur voir ses grands-parents après l'école. C'est terrible pour les parents, qui sont particulièrement appréciés ici, ce sont des gens travailleurs et serviables", confie ainsi un habitant de Gray-la-ville au quotidien."Elle avait tout, elle était heureuse", se désole l'un de ses proches.

Sylvie se met à la place des parents d'Alexia Daval : "on ne s'attend pas à ce que ça arrive chez nous, et voilà c'est à nos portes", commente-t-elle auprès de France Bleu Besançon. "J'ai beaucoup de peine parce qu'ils vont avoir beaucoup de mal à remonter la pente", déclare de son côté Marie-Noëlle.

Si la tristesse est très présente dans la commune, peur règne également. "Je ne sors plus, parce que je sais qu'il y a un ou des malades dans le coin, donc j'ai peur pour moi et ma famille", raconte ainsi une jeune mère de famille.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.