Meurtre d'Alexia Daval : "Le principal pour l'instant, c'est d'avoir la vérité", déclare sa mère

Meurtre d'Alexia Daval : "Le principal pour l'instant, c'est d'avoir la vérité", déclare sa mère
Isabelle Fouillot s'est exprimée lundi face à la presse après les derniers aveux de Jonathann Daval.

Orange avec AFP-Services, publié le lundi 17 juin 2019 à 18h20

"Alexia va peut-être pouvoir reposer un peu en paix maintenant. On voulait la vérité, il fallait qu'il avoue", a déclaré, lundi, Isabelle Fouillot.
 
Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia Daval, est revenue sur la reconstitution du meurtre de sa fille qui s'est tenue, lundi 17 juin, à Gray-la-Ville (Haute-Saône). Levant les dernières zones d'ombre dans cette affaire, Jonathann Daval a reconnu avoir partiellement brûlé le corps de son épouse. 


"On voulait la vérité, il fallait qu'il avoue"

Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents de la victime, ainsi que le mari de la sœur d'Alexia Daval, Grégory Gay, étaient présents lors de cette reconstitution.

Face à la presse, la mère de la victime a expliqué : "Ce n'était pas facile, mais on y est parvenu. Alexia va peut-être pouvoir reposer un peu en paix maintenant. On voulait la vérité, il fallait qu'il avoue".

"Le pardon, ça viendra un peu plus tard"

Elle a poursuivi, émue : "S'il n'avouait pas, on repartait dans d'autres délires. On aurait pu soupçonner un complice, plein de choses. C'était la meilleure chose qu'il dise la vérité".

Isabelle Fouillot a également confié que son gendre lui avait de nouveau demandé pardon. "Le principal pour l'instant, c'est d'avoir la vérité, le pardon, ça viendra un peu plus tard", a-t-elle estimé, saluant, pour conclure, le travail des autorités dans cette enquête. 

Le procureur de Besançon a précisé que le procès de Jonathann Daval pourrait se tenir "plutôt au deuxième semestre 2020". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.