Metz : un homme radicalisé, brandissant un couteau, blessé par la police

Metz : un homme radicalisé, brandissant un couteau, blessé par la police
Un véhicule de police interdit, le 20 janvier 2010 à Woippy (Moselle)

, publié le dimanche 05 janvier 2020 à 16h19

Dimanche 5 janvier, un homme, qui brandissait un couteau dans une rue du quartier Borny à Metz, a été blessé dimanche par des policiers. Ses jours ne sont pas en danger.

Dimanche 5 janvier, un homme, menaçant et armé d'un couteau dans une rue du quartier Borny à Metz, a été blessé par des policiers lors de son interpellation.

"Il est blessé, son pronostic vital n'est pas engagé" a précisé une source policière, qui a ajouté que les policiers avaient "été menacés" avant de neutraliser par arme à feu l'assaillant. Personne d'autre, parmi les habitants du quartier ou les forces de l'ordre, n'a été blessé par ailleurs.


Né en 1989, l'homme est "connu pour sa radicalisation et ses troubles de la personnalité", a crié "Allah Akbar" et "a été placé en milieu hospitalier" a indiqué le procureur de la République de Metz Christian Mercuri. Une enquête de flagrance a été confiée à la police judiciaire de Metz suite à cette "tentative d'homicide sur agents de la force publique" selon le procureur. Par ailleurs, le magistrat a affirmé avoir "pris attache avec le parquet antiterroriste pour évaluation de l'affaire".

Une autre attaque au couteau à Villejuif, vendredi

Pour rappel, vendredi 3 janvier, à Villejuif (Val-de-Marne), un homme de 22 ans, converti à l'islam et souffrant de troubles psychiatriques, avait tué un homme et blessé deux femmes avec l'arme blanche, aux cris de "Allah Akbar", avant d'être abattu par la police. Depuis, le parquet national antiterroriste s'est saisi de l'enquête.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.